TFE - Memoire de Sage Femme

UTILISATION DE L’ANESTHÉSIE LOCALE DANS LA SALLE DE NAISSANCE

sage femme memoire fin d'etude

INTRODUCTION :

   L’accouchement est l’ensemble de phénomènes mécaniques et physiologique qui ont pour conséquence la sortie du foetus et ses annexes.

   Parfois la femme ne peut pas accouchée normalement, o on doit penser aux risques d’une souffrance foetale ou maternelle, on doit recourir à certains manoeuvres tels que l’épisiotomie qui est très importante, elle est utilisée pour agrandir l’orifice périnéal et facilite le dégagement du foetus, cette intervention prévenir le traumatisme du périnée.

   La douleur de l’épisiotomie est probablement la douleur la plus intense à laquelle sera confrontée une femme dans sa vie. D’o la nécessité de soulager cette douleur en utilisant un produit anesthésique.

   Par ailleurs, l’anesthésie locale consiste à injecter dans la peau ou dans une muqueuse un produit anesthésiant qui supprime très rapidement la sensation de douleur dans la zone où il est injecté.

   Sur terrain l’épisiotomie s’effectue sans application ou utilisation d’une anesthésie locale ce qui va exposer la femme à une douleur atroce, qui se répercute négativement sur l’état psychique de la femme, Eton peut la considérée comme agression sur l’autonomie du soi de la femme.

   Ce problème nécessite une étude pour délimiter les causes qui empêchent les sages-femmes d’utiliser une AL, et sa persistance va prolonger la souffrance des femmes à cause de cette technique

   Pour cette raison nous allons élaborer un travail de recherche dans lequel on essaie de trouver une solution à ce problème pour soulager les femmes au cours de l’accouchement.

   Notre modeste travail est composé de deux parties, une théorique et une deuxième pratique :

  1. Partie théorique :
    – Chapitre 1 : Anatomie de l’appareil génital féminin.
    – Chapitre 2: L’épisiotomie.
    – Chapitre 3: L’anesthésie locale.
  2. Partie pratique :
    – Chapitre 1: Technique et instrument.
    – Chapitre 2:Représentation des données.

PROBLEMATIQUE :

   Épisiotomie ou périnéotomie est une incision chirurgicale depuis la vulve consistant à sectionner, généralement aux ciseaux, la paroi du vagin, la peau et les muscles superficiels du périnée obstétricale afin d’agrandir l’orifice de la vulve pour faciliter et accélérer l’accouchement et pour éviter les déchirures du périnée, du vagin et du rectum quand le risque de la survenue de ces déchirures semble important, avec une longueur de 4 à 5 cm.

   Elle est Considérée depuis la médicalisation de l’accouchement comme un acte Chirurgical largement recommandé, la réalisation de l’épisiotomie ou incision périnéale avait comme principaux objectifs de diminuer la morbidité néonatale et maternelle notamment en limitant les risques des lésions sévères du périnée et prévenant la survenue ultérieure de troubles de la statique pelvienne.

   Cependant, l’intérêt de l’épisiotomie préventive a été remis en question par des publications Soulignant l’augmentation du risque de lésions rectales et du sphincter anal après épisiotomie

   Durant notre stage pratique de mise en situation professionnelle auprès du service de maternité de l’établissement spécialisé de gynécologie-obstétrique de Biskra pendant un mois de stage nous avons constaté que l’épisiotomie est un acte douloureux, malgré ça, cette technique est réalisée sans anesthésie locale, chose qui demande de poser plusieurs questions pour éclaircir la cause :

  • Est –ce que la cause est les effets secondaires ou indésirables du produit anesthésique ?
  • Est-ce que l’utilisation d’une anesthésie locale au début d’une épisiotomie nécessite certaines compétences qui sont absentes chez certaines sages femmes ?
  • Pourquoi une anesthésie locale est utilisée pendant la suture d’une épisiotomie, au contraire n’est plus utilisée au début de l’incision ?

ce sont des questions qui nécessitent une investigation minutieuse pour pouvoir trouver une réponse logique.

   Des études sur l’épisiotomie confirment que c’est un acte très douloureux, et sa réparation nécessite une compétence pour conserver le coté esthétique, car il y a des femmes qui sont sorties de cette technique avec une malformation qui peut gêner les fonctions physiologique de l’appareil génital féminin.

   Devant cette situation nous résumons notre questionnement dans la question problème suivante :
Quelles sont les causes qui empêchent certaines sage femme de pratiquer Une anesthésie locale au cours d’une épisiotomie ?

HYPOTHESE :

   L’intervalle de temps entre la sorte de la gronde circonférence et la pratique de L’épisiotomie semble être la cause de ne pas utiliser l’anesthésie locale par certaine Sage femme.

< TFE – Memoire PDF en ligne >

Lire PDF

BIBLIOGRAPHIE

La bibliographie :

  • Collection dirigée par R.Merger.J et J.Mèlchior.
  • Livre : précis D’obstétrique. Cinquième édition, revue et augmentée Masson, paris new York Barcelone milan1993
  • Cours d’obstétrique Normale.
  • Cours d’obstétrique pathologie.
  • Mémoire profession : Kabrine Yamina et LaiadhieSouheila Technique de réaction de l’épisiotomie pratique par les sages femmes du bloc D’accouchement de la clinique Gyneco-obstétrique Biskra 2011
  • site : www.google.com.

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer