TFE - Memoire de Sage Femme

L’INTERET DE LA NUMERATION FORMULE SANGUINE AU COURS DE LA CONSULTATION PRENATALE DANS LE DEPISTAGE DE L’ANEMIE

sage femme memoire fin d'etude

INTRODUCTION :

    La carence martiale est un problème majeur de santé publique surtout carence de fer chez la femme enceinte, les conséquences de l’anémie et /ou la carence martiale sur le déroulement de la grossesse dépendent de sa date d’apparition. En effet, les répercussions, surtout foetales, sont d’autant plus importantes s’il s’agit d’une anémie préexistante à la grossesse par rapport à une carence gravidique. Ceci souligne l’importance de la date de dépistage de l’anémie et de sa prise en charge au cours de la consultation prénatale (sécurité sociale).

   Tout ceci accentue le fait qu’il est nécessaire de dépister une éventuelle anémie. Dans notre travail, nous entamerons une étude sur le service prénatale et de dépistage de l’anémie par NFS par la sage femme dans ce service qui constituent un suivi de la grossesse important.

   Pour essayer de montrer l’intérêt de la NFS au cours de la consultation prénatale dans le dépistage de l’anémie, pour limiter les complications foeto-maternelles ou à opter une méthodologie de deux parties.

  1. partie théorique qui contient :
    – La physiologie de la grossesse
    – L‘anémie et grossesse
    – répercussions de l’anémie
    – recommandations sur le dépistage de l’anémie
    – la supplémentations en fer
  2. partie pratique qui contient :
    – Questionnaires adressé aux sages femmes des services de SMI.

PROBLEMATIQUE :

   Durant nos stage pratique au niveau de clinique spécialisé en gynéco-obstétrical de BISKRA de mise en situation professionnelles auprès du service de suite de couche et suite à notre consultation des nombres importants de carnet de santé auprès des femmes accouchées nous avons constaté que la plupart des femmes enceintes ayant effectuées une NFS qui a été demandée par la sage femme au cours de la première consultation prénatale uniquement , cela peut masquer une anémie au cours du deuxième ou troisième trimestre ce qui menace le pronostic vital foeto-maternel d’où la recommandation de demander une NFS systématique chaque consultation selon la symptomatologie ou les antécédents pour dépister une éventuelle anémie.

  1. Est-ce que la sage femme demande systématiquement cet examen et que les femmes négligent son importance ?
  2. Est-ce que l’orientation de la femme enceinte lors de découverte d’une anémie vers un hématologue peut être la cause du non retour de la femme au SMI ?
  3. Est-ce que les non transcriptions des résultats sur le carnet de santé ou les femmes ne remettent pas les résultats à la sage femme ?
  4. Est-ce que le suivie de la grossesse à l’extérieure de SMI est l’origine de ce problème ?

Devant cette situation nous posons la question de recherche suivante :
Quelles sont les causes qui poussent les sages femmes des SMI à ne pas demander une NFS périodique chez la femme enceinte ?

HYPOTHESE :

La demande d’une NFS périodique est fonction du résultat de la première consultation.

< TFE – Memoire PDF en ligne >

Lire PDF

BIBLIOGRAPHIE

La bibliographie :

  1. Livre :
    * KENNETH R, M.D NISUWANDER MD. Paris, Manuel d’obstétrique, 1981
    * ROSE-MARIE HAMLADJI. Précis de sémiologie, 1er Edition : 1996
    * HARALD THEML – HENIZ DIEN TORSTEN – HAFERLACH, HÉMATOLOGIE,
    Paris 2eme edition 2006.
  2. FLAVIE JEANNE. Diplôme d’état de sage femme *Quand l’anémie prive la grossesse de fer….* ROUEN-France, Promotion 2011.
  3.  Larousse médicale, 2006
  4.  Site : WWW.google.fr

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer