TFE - Memoire de Sage Femme

L’intérêt de génotypage dans le cadre de la prévention de l’allo-immunisation rhésus foetomaternelle.

sage femme memoire fin d'etude

INTRODUCTION :

   L’allo-immunisation anti-RhD est devenue une pathologie rare, dont les conséquences périnatales restent particulièrement graves : risque d’anémie foetale grave pouvant se compliquer d’anasarque, une mort foetale in utero (spontanée ou parfois secondaire au traitement par transfusion in utero), ictère et anémie néonatals graves nécessitant une prise en charge spécialisée. Elle correspond, chez la femme enceinte RhD négatif, a la synthèse d’anticorps IgG anti-D en réponse au passage transe-placentaire d’hématies foetales RhD positif dans la circulation maternelle. Les anti-D maternels traversant le placenta vers la circulation foetale provoquant en retour une hémolyse et une anémie chez le foetus RhD positif. La prévention par immunoglobulines anti-D aide à faire baisser d’une manière spectaculaire les nouvelles alloimmunisations.

   Néanmoins, ces immunoglobulines restent des produits dérivés du sang et leur utilisation devrait être limitée au minimum, qu’elle soit sur signes d’appel (métrorragies, traumatisme abdominal, amniocentèse. . .), ou réalisée d’une manière systématique vers la 28eme semaines d’aménorrhée .La connaissance, dès la fin du premier trimestre de la grossesse, du groupe RhD foetal permettrait d’éviter les injections d’immunoglobulines inutiles aux mères RhD négatif dont l’enfant est lui aussi RhD négatif. Cette situation représente plus du tiers de toutes les femmes enceintes RhD négatif. Le génotypage RhD foetal non invasif sur sang maternel est désormais une technique validée et prouvée, mais qui n’est jusqu’a` aujourd’hui réalisée d’une manière fiable que par quelques rares laboratoires très spécialisés. L’application à grande échelle de cette technique passera par la diffusion à de nombreux laboratoires agréés d’un kit commercial de génotypage RhD.

   Nous trouvons nécessaire de recherche l’AIFM, ses conséquences et prévenir cette alloimmunisation foeto-maternelle par le pratique de génotypage et l’administration stricte de l’Anti –D. et pour l’éclaircissement de ce sujet nous avons décidé de traiter ce problème dans un mémoire composé deux volet :

  • dont le 1ere est théorique et qui contient 03 chapitres :
    – Chap1 : l’allo-immunisation foeto-maternelle (incompatibilité foeto-maternelle) .
    – Chap2 : la prévention de l’allo-immunisation foeto-maternelle.
    – Chap3 : le génotypage Rh d sur sang maternelle.
  • Le 2eme volet : partie pratique : qui contient 2 chapitres :
    – Chap4 : méthodologie de recherche.
    – Chap5 : représentation tabulaire et graphique, analyse générale, suggestions

PROBLEMATIQUE :

   L’allo-immunisation anti-Rhésus D (Rh D) est responsable, en l’absence de traitement, d’anémies foetales et néonatales sévères ainsi que d’ictères néonatals graves. Elle correspond, chez la femme Rh D négatif, à la synthèse d’anticorps en réponse au passage transe-placentaire d’hématies foetales Rh D positif dans la circulation maternelle. Les anticorps maternels traversent le placenta vers la circulation foetale provoquent en retour une hémolyse et une anémie chez le foetus Rh D positif. L’allo-immunisation peut être prévenue par l’administration d’immunoglobulines anti –D.

   Durant notre stage de mise en situation professionnelle au niveau de service de maternité de Biskra nous avons constaté que la plus part des femmes enceintes Rh négatif présentent des nouveaux nés avec un nombre élevé de complications néonatales (anémie, ictère, maladie hémolytique …) et en peut qui vont aboutir à une mort foetale, avec un séjour prolongé et coûteux dans le service néonatologie.

  • Pourquoi on n’utilise pas d’autres moyens d’investigation pour reconnaitre le Rh du foetus précocement pour éviter l’allo-immunisation Rh?
  • Est-ce que l’utilisation d’autres examens peut diminuer le nombre élevé des complications néonatales ?

   Même si dans les pays développer existe toujours les complications néonatales potentiellement liée à l’allo-immunisation anti RH D .ces pays ont lancé des recherches parmi eux plusieurs examens assurent une prophylaxie précoce tels : (test de coombs, test de kleihauer, la cytomètrie en flux, génotypage…)

   Devant cette situation et la persistance de ce problème et son coût sur l’état et sur la mère et son N.Né nous pouvons résumer notre question problème comme suit :
Quel est le moyen le plus efficace pour prévenir l’allo-immunisation anti-Rh D ?

HYPOTHESE :

Pour répondre à cette question problème nous proposons l’hypothèse suivante :

La pratique de Génotypage foetal systématiquement pour chaque femme de Rh négatif sur sang maternelle représente une technique fiable pour prévenir l’allo-immunisation anti- Rh D et d’alléger le suivie de grossesse des patientes porteuses d’un foetus RH négatif.

< TFE – Memoire PDF en ligne >

BIBLIOGRAPHIE

La bibliographie :

  • Les ouvrages :
  1. Auteur : Robert MERGER, Jean Levy et Jean MELCHIOR, Précis d’obstétrique dépôt légal : mai 2011, 451page.(1)
  2. rédige par un équipe de professionnelles, Manuel de soins obstétrique et néonatales, algériennes 2007.(2)
  3. sous la direction du Jean – PIERRE WAINSTEN, LA ROUSSE MEDICALE : (février 2009).(3)
  4. mprimé par maurya-Imprimeurs, relié par les RELIERES BRUN, Vidal, France (4)
  • Les mémoires :
  1. obstétrique périnatalogie, détermination de rhésus foetal : génotypage RHD. Information médicales-HAS-actualités et pratique, extrait 05/05/2011. (5)
  2. rapport d’évaluation : détermination périnatale du génotype RHD foetal a partir de sang
    maternelle, 01/2011, France.(6)
  • Les sites :
  1. http://hematocell.univ-angers.fr/index.php/enseignement-de-lhematologie-cellulaire/globulesrouges-et-leur-pathologie/86-maladie-hemolytique-du-nouveau-né.(7)
  2. http://www.cngof.asso.fr/D_PAGES/PURPC_13.HTM.(9)
  3. http://www.docteurclic.com/encyclopedie/rhesus.aspx.(11)
  4. http://fr.wiktionary.org/wiki/g%C3%A9notypage.(12)
  5. http://sante-medecine.commentcamarche.net/faq/14152.(13)

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer