TFE - Memoire de Sage Femme

Intérêt de la pratique de l’examen du placenta au niveau de la salle de naissance

sage femme memoire fin d'etude

INTRODUCTION :

   Le placenta est un organe mystérieux, à l’interface entre la mère et le foetus, permettant les échanges gazeux et nutritifs pour assurer sa croissance et son développement. Il est un élément indispensable pour le déroulement normal de la grossesse.

   Il peut au contraire être dans certaines situations à l’origine de pathologies maternelles ou foetales sévères. Il est un des éléments de l’unité foeto-maternelle facilement accessible après la délivrance.

   L’examen macroscopique du placenta est systématique en salle de naissance par la sage-femme et l’obstétricien. La caractérisation des lésions du placenta peut apporter des éléments majeurs pour le diagnostic étiologique de l’hémorragie de la délivrance.

   Enfin, c’est un élément primordial de sauvetage de la femme accouchée et de prévention une éventuelle complication : l’hémorragie de la délivrance.

   Cependant, cet examen est le plus souvent sous-évalué et non réalisé par nos sages femmes pour des raisons dont on essayera dans ce modeste travail de les éclairer et de suggérer des solutions convenables.

PROBLEMATIQUE :

   Autant qu’élèves sage femme 3ème année nous avons la chance d’être affecté au sain de l’établissement hospitalisée en gynécologie obstétrique, pédiatrie et chirurgie pédiatrique pour un stage de mise en situation professionnelle et suite à des réelles observations nous avons constaté que la majorité des hémorragies de la délivrance ont pour origine une rétention des débris placentaires, et malgré l’importance de l’examen soigneux du placenta et ses annexes, on a constaté que ce dernier na pas eu l’importance et l’intérêt qu’il mérite par la plupart des sages femmes.

   C’est Cela qui nous a incités à élaborer notre question problème comme suit :

QP : « malgré l’importance de l’examen du placenta pourquoi les sages femmes des salles d’accouchement ne tiennent pas compte systématiquement de cet examen pour prévenir d’éventuelles complications ? »

HYPOTHESES :

D’après les objectifs de notre travail nous proposons les hypothèses suivantes :

  1. La réalisation de l’examen du placenta dépend de l’état de santé de la femme accouchée.
  2. L’utilisation des utéro-toniques (syntocinon, méthergin) semble à l’origine de non réalisation de l’examen du placenta.

< TFE – Memoire PDF en ligne >

Lire PDF

BIBLIOGRAPHIE

La bibliographie :

  • GYNECOLOGIE ET OBSTETRIQUE.H.DE TOURRIS.
    R.HENRION. M.DELECOUR.MASSON. PARIS 1984.
  • MANUEL DES SOINS OBSTETRICAUX ET NEONATALS DIRECTION DE LA POPULATION. ALGER 2007. – PRATIQUE DE L’ACCOUCHEMENT. J.LANSAC. G.BODY. SIMEP. S. A. PARIS 1988.
  • OBSTETRIQUE POUR LE PRATICIEN. J.LANSAC/C.BRGER/ GAMAGININ.MASSON EDITEUR. PARIS 2000.

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer