TFE - Memoire de Sage Femme

Constat de l’utilisation de la Contraception par voie Injectable

sage femme memoire fin d'etude

INTRODUCTION :

   Correctement pratiqué, les contraceptifs injectables fournissent une méthode de régulation de la fécondité qui est très efficace et bien accepté et présente certains avantages pour la femme, aussi bien dans les pays développées que dans les pays en développement. Pour ce qui est l’utilisation pendant une courte durée de progestatifs-retard. Le principal inconvénient, chez la plupart des femmes, consiste dans la perturbation de cycle menstruel mais, en cas d’usage prolongé, le principal point d’interrogation porte sur l’innocuité de ces produits.

   Le sujet de ce mémoire est : le constat de l’utilisation de la contraception par voie injectable Notre présente recherche comporte deux parties :

  • La première est consacrée à l’aspect théorique de la recherche Elle comporte deux chapitres :
  1. Le premier chapitre est consacré aux généralités sur la contraception.
  2. Le deuxième chapitre est consacré aux particularités de la contraception par voie injectable.
  • La deuxième partie pratique est réservée aux aspects méthodologiques de notre recherche, à l’interprétation, à l’analyse des principaux résultats, une conclusion et des suggestions.

PROBLEMATIQUE :

   Durant notre stage de mise en situation professionnelle effectué au niveau des différentes SMI de l’établissement public de santé de proximité de Biskra et suite a des entretiens avec les contraceptantes de la consultation ainsi que les sages femmes de même structures, on a constaté une certaine résistance et un rejet majeur de la part des femmes concernant l’utilisation de la contraception par voie injectable.

Devant cette situation on a posé notre question problème comme suit :
Quelles sont les causes réelles du rejet de l’utilisation de la contraception par voie injectables chez les contraceptantes ?

HYPOTHESE :

Les effets secondaires de la contraception injectable ainsi que le niveau culturel des femmes contraceptantes sont à l’ origine du rejet de cette méthode.

< TFE – Memoire PDF en ligne >

Lire PDF

BIBLIOGRAPHIE

La bibliographie :

  1. A. Mathilde, Une Contraception Par Implanon Ou Depo-Provera : Pour Qui Et Pourquoi ?, Université Paris 7, 2010,118 pages
  2.  A. SIBUET, La contraception : de la bonne connaissance par le pharmacien au bon usage pour le patient, université JOSEPH FOURIER, Grenoble en France, année 2009,129 pages
  3. Comité national de la santé reproductive et planification familiale, Protocoles d’intervention en Santé Reproductive/Planification Familiale à l’Usage des Personnels Prestataires, édition ANDS « agence nationale de documentation de la santé », Alger, octobre 1997, 110 pages.
  4. EFPM Parnet, Perfectionnement des Sages Femmes en Techniques de Santé de la Reproduction et Planification Familiale, Session du 20 novembre au 05 décembre 1999, Alger, 299 pages
  5. Institut national de santé publique de QUEBEC, Utilisation contraceptive de l’acétate de médroxyprogestérone en dépôt et son impact potentiel sur la santé osseuse, 15 février 2008, 19 pages
  6. Organisation mondiale de la santé, Les contraceptifs hormonaux injectables : aspects techniques et considération de sécurité, Genève1982, publication offset N°65, 41 pages
  7. Cours de module SRPF 3èmeannée 2012/2013, Dr BOUDOUH, INFSPM Biskra
  8. Site web :

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer