TFE – Mémoire de Laborantin

L’INTERET DE LA RECHERCHE D’UN DONNEUR DE SANG « O » DONGEREUX

MÉMOIRE PROFESSIONNEL LABORANTIN DE SANTE PUBLIQUE

INTRODUCTION

   La transfusion sanguine consiste à transfuser le sang ou l’un de ses constituants d’un donneur à un receveur à condition de préserver la santé de ce dernier d’où l’importance de réaliser la sérologie, le groupage, et le test compatibilité ‟cross match” entre donneur et receveur.
Le cross match permet de prévenir une erreur ABO qui est grave, par présence d’anti A ou anti B naturel de type IgM, alors qu’il existe des anticorps immuns anti A et anti B de type IgG non détectés par ce test.
Le groupe sanguin O qui dit donneur universel (hémolysine anti A et /ou anti B), ces hémolysine peuvent donner ou provoquer des accidents transfusionnels d’où l’intérêt de leurs dépistage, et d’où notre choix de thème basé sur ces anticorps immuns (hémolysine) et titré : ‟l’intérêt de la recherche d’un donneur de sang O dangereux”. Notre étude se compose de deux parties :
Partie Théorique repartie en deux chapitres :
– Chapitre I (transfusion sanguine).
– Chapitre II (les donneurs dangereux).
Partie Pratique qui contient 3 volets:
-1ér volet (méthode de travail).
-2éme volet (analyse des questionnaires).
-3éme volet (les statistiques et interprétation).

PROBLEMATIQUE :

   Certains donneurs de sang possèdent dans leurs sérum des anticorps immuns anti A et anti B de type IgG qu’on appelle les hémolysines ces anticorps peuvent être responsables d’accidents transfusionnels, dans certains cas on a constaté que la recherche des anticorps n’est pas réalisée systématiquement chez les donneurs de sang au niveau de CTS d’Ouargla.
-Malgré que cet examen rentre dans le control systématique de don du sang.
-Pourquoi cette recherche n’est pas réalisée systématiquement chez les donneurs de sang ?
-Les réactifs de recherche au niveau de service sont ils disponibles ?
-Le personnel qualifié au niveau du service est- il suffisant ?

HYPOTHESE :

   Les donneurs de sang O dangereux ne sont pas fréquents se qui semble la non réalisation pratique de la recherche des hémolysines anti (A-B).

 

Lire PDF

[Télécharger] – [تحميل]

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer