TFE – Mémoire de Laborantin

LES RISQUES DES ACCIDENTS EXPOSITION AU SANG CHEZ LES LABORANTINS

MÉMOIRE PROFESSIONNEL LABORANTIN DE SANTE PUBLIQUE

INTRODUCTION

   Les accidents d’exposition au sang (AES) sont parmi les accidents du travail les plus fréquents en milieux de soins et de laboratoire et exposent à des risques de contamination graves. Si les risques infectieux dans les établissements de santé sont bien documentés, les données relatives à ces risques sont encore limitées dans les laboratoires. Hors le laboratoire est également un lieu d’exposition potentielle à des risques infectieux, les nombreux échantillons biologiques manipulés étant susceptibles de contenir des micro-organismes très divers.

   Les modes de transmission et les niveaux de risque de contamination, dépendants des caractéristiques des agents infectieux, sont connus. Ces dernières années le Guide de bonne exécution des analyses de biologie médicale a entraîné dans de nombreux laboratoires une démarche d’évaluation des risques et de mise en place de procédures pour une meilleure qualité. La sécurité du personnel en fait partie. En outre le Code du travail tout comme la réglementation universelles font obligation aux employeurs d’évaluer les risques professionnels liés à l’exposition à des agents biologiques et rendent nécessaires la prise en compte de ces risques et la mise en place d’une prévention adaptée.

PROBLEMATIQUE :

   Le personnel laborantin manipulant ces prélèvements peut manipuler des prélèvements sanguins positifs, type HBV, HCV, HIV…
Maladies à transmission sanguin, qui peuvent laisser des séquelles, comme la chronicité et même la morbidité.
Ce pose alors la problématique suivante :
– Concernant les AES, quels facteurs peut on incriminer ?
– Le manque d’information et de formation adéquate des laborantins ?
– Les laborantins pratiquent t’ils les précautions universelles, quand ils manipulent le sang ?

HYPOTHESES :

  • La charge de travail élevée, le contact prolongé et la multiplication des actes de manipulation de sang sont à l’origine des AES.
  • La sous information et la méconnaissance du risque d’AES et de la conduite à tenir.
  • La routine et le non respect des précautions universelles vis-à-vis du risque d’AES.
    (lavage des mains, tenus, moyens de protection, règle de sécurité).

Lire PDF

[Télécharger] – [تحميل]

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer