TFE – Mémoire de Laborantin

LE RESPECT DES MODALITES PRATIQUES DANS LA REALISATION DU PRELEVEMENT SANGUIN

MÉMOIRE PROFESSIONNEL LABORANTIN DE SANTE PUBLIQUE

INTRODUCTION

   Dans le domaine de la santé, les tests de laboratoire sont d’une extrême importance pour le diagnostic, la surveillance des patients, la surveillance médicamenteuse et les pronostics.  Les résultats de laboratoire contribuent à l’établissement du diagnostic dans les deux tiers des cas. Certains diagnostics ne peuvent être effectués que sur la base d’un résultat de laboratoire.
Les résultats de laboratoire reflètent le moindre écart par rapport à l’état normal et les changements dans l’évolution d’une maladie – dans certains cas, plus spécifiquement et donc plus efficacement que la perception du médecin ou l’opinion subjective du patient. Par conséquent, des décisions importantes (lancement d’une thérapie, médication) sont souvent prises sur la base de résultats de laboratoire.
Il est essentiel que les résultats de laboratoire soient corrects et que les écarts les plus infimes des mesures soient enregistrés avec précision. La condition préalable est de faire arriver les échantillons à analyser au sein du laboratoire dans un état correspondant à leur état in vivo.
Différents facteurs d’influence et d’interférence susceptibles d’intervenir entre le patient et le laboratoire peuvent falsifier considérablement les résultats de laboratoire et engendrer des évaluations incorrectes voire, dans le pire des cas, des diagnostics erronés et des thérapies inadaptées. La phase préanalytique couvre l’ensemble des étapes de la préparation du patient au prélèvement d’un échantillon jusqu’à l’introduction de cet échantillon dans le processus analytique. Elle inclut l’enregistrement de l’ensemble des faits et données susceptiblesb d’influencer les valeurs biologiques et doit être prise en considération lors de l’interprétation des résultats de laboratoire.

PROBLEMATIQUE :

   Durant notre stage pratique au niveau du laboratoire de l’hôpital HAKIM SAADANE on a observé la non-conformité de certains prélèvements sanguins reçus, provenant des autres services de soins et concernant surtout :

  •  sang coagulé.
  • volume insuffisant.
  • boucha ont mal fermé.
  • absence de fiche de renseignement du patient.
  • sang hémolysé.
  • Etiquette illisible

   Chaque défaut qui touche les prélèvements influerait négativement sur ce résultat et pose des doutes sur sa conformité ; d’où la question posées est suivante : Quelle sont les facteurs qui influent négativement dans l’exécution des prélèvements selon
les règles ?

HYPOTHESE :

   Le non respect des techniques pratiques selon les normes définies.

Lire PDF

[Télécharger] – [تحميل]

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer