TFE – Mémoire de Laborantin

ETUDE COMPARATIVE ENTRE LA MANUELLE ET AUTOMATIQUE DANS LES DOSAGES DES PARAMETRES BIOCHIMIQUE (Urée, Créatinine)

MÉMOIRE PROFESSIONNEL LABORANTIN DE SANTE PUBLIQUE

INTRODUCTION

    Aujourd’hui, la technologie évolue dans le monde de science sans cesse, ce développement provient de l’apparition de plusieurs techniques et de méthodes.

   Comme tous les domaines, le laboratoire des analyses médicales est aussi concerné par ces techniques.

   Les examens de laboratoire jouent un rôle très important dans le dépistage et diagnostic de certaines maladies, aussi le suivi thérapeutique.

   L’objectif de ces examens est de donner un bon résultat qui doit être exact et fiable, donc la fiabilité des résultats dépend des moyens utilisés, qu’ils soient réalisés manuellement ou automatiquement.

   Cependant cet automatisme engendre des conséquences qui se traduisent par des doutes sur la fiabilité dans les résultats des analyses manuelles.

   Beaucoup de malade même des professionnels de la santé pensent que les automates donnent des résultats plus fiables que les méthodes manuelles.

   Pour montrer s’il y a une différent ou non entre les valeurs mesurées par les deux méthodes, on a réalisé une étude comparative des paramètres : urée et créatinine.

– Concernant notre travail, il est divisé en deux parties :

* Partie théorique qui comprend :
Un rappel anatomique et physiologique sur l’appareil urinaire, les paramètres à étudier, les techniques d’analyses.

* la deuxième partie, c’est la partie pratique qui contient :
L’aspect méthodologique de notre recherche, l’analyse et l’interprétation des résultats et une conclusion avec des suggestions.

PROBLEMATIQUE :

   Les examens du laboratoire consistent à faciliter et préciser le chemin à suivre dans la prise en charge des différentes pathologies, d’où on trouve des examens pour diagnostiquer des pathologies et des méthodes pour chaque examen car, le développement scientifique inclue des variations de techniques.

   Certains laborantins préfèrent traiter les échantillons destinés aux analyses biologiques par l’automate que par les techniques manuelles, cette idée généralement préconçue que l’on a rencontrée dans tous les terrains de stage n’a jamais fait l’objet d’une étude. Ce qui nous a poussés à poser la question suivante :

   Est-ce qu’il y’a une différence entre les résultats des méthodes manuelles et les
méthodes automatiques ?

HYPOTHESE :

A travers cette étude, on a proposé comme hypothèse :

* Peut-être il n y’a pas une variation évidente entre la méthode manuelle et la méthode automatique.

Lire PDF

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer