TFE – Mémoire de Laborantin

FREQUENCE DE LA MENINGITE BACTERIENNE CHEZ LES ENFANTS HOSPITALISES

MÉMOIRE PROFESSIONNEL LABORANTIN DE SANTE PUBLIQUE

INTRODUCTION

   La méningite bactérienne est un processus inflammatoire infectieux, contagieux et épidémique, extrêmement grave à cause du risque vital encouru et des séquelles neurologiques lourdes qu’elle cause.

   Cette maladie s’observe à tout âge, mais elle frappe surtout l’enfant ; elle fait partie des causes de mortalité infantile qui peut laisser souvent des enfants lourdement handicapés mentalement et/ ou physiquement.

  Elle évolue par des cas sporadiques ou par petite épidémie dont la fréquence s’accroit à la fin de l’hiver et au début de printemps. Son bon pronostic habituel est assombri parfois par la survenue de redoutables formes fulminantes (1).

   Différents agents bactériens sont causals de la méningite chez l’enfant, leur mise en évidence est repérée que par un examen cytobactériologique du LCR dont la ponction lombaire est la clé du diagnostic.En fait trois espèces bactériennes se partagent la quasi-exclusivité des cas: Streptococcus pneumoniae, Neisseria meningitidis et Haemophilus influenzae.

   Vu l’importance de cette affection chez l’enfant, et pour déterminer la fréquence de la méningite bactérienne chez les enfants hospitalisés au niveau de service de pédiatrie et de néonatologie durant les années 2012-2013-2014, j’ai choisi le thème suivant :
«Fréquence de la méningite bactérienne chez les enfant hospitalisés au service de pédiatrie à l’EPH Dr.Saadane et service de néonatologie à l’EHS Génico-obsetérique,pédiatrie et chirurgie pédiatrique -Biskra-
(Etude rétrospéctive 2012-2013-2014) »
Hormis l’introduction et la conclusion, mon travail est subdivisé en deux parties :
Une partie théorique : qui est consacrée au cadre théorique de la méningite bactérienne dans sa totalité.
Une partie pratique : qui portera une étude statistique sur les cas de méningite bactérienne dépistés durant toute la période d’étude (3 ans), visant à confirmer ou infirmer les hypothèses posées.

PROBLEMATIQUE :

   L’examen cytobactériologique du LCR constitue la clé de diagnostic qui permet d’exclure la survenue de la méningite bactérienne et d’identifier le germe en cause. Pour autant, selon les germes en cause, elle peut prévoir le caractère de gravité. A propos de mes différents stages pratiqués au niveau de laboratoire de bactériologie à l’EPH Dr.Saadane, j’ai constaté la fréquence des prélèvements du LCR reçus de service de pédiatrie et de néonatologie.
Cela m’a suscité de poser les questions suivantes :
Quelle est la fréquence de la méningite bactérienne chez l’enfant ?
– Est-ce que l’examen cytobactériologique du LCR permet toujours l’isolement de germes causals de la méningite quand la méningite est d’origine bactérienne ?

HYPOTHESE :

  • La méningite bactérienne est peu fréquente par apport à toutes les méningites chez l’enfant.
    • L’examen cytobactériologique du LCR ne permet pas toujours d’isoler le germe causal de la méningite.

Lire PDF

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer