Memoire infirmiers / TFE infirmiers

RÔLE DE L’INFIRMIER LORS D’UNE TRANSFUSION SANGUINE

Mémoire professionnel de fin d’études : Infirmier

INTRODUCTION :

   La transfusion sanguine est une discipline médicale dont la particularité est de traiter l’homme par l’homme – et par nécessité une activité médio-technique requérant de hauts niveaux technologique l’équilibre entre le nombre et les caractéristiques des donneurs et la population des receveurs est l’objet d’un enjeu aussi fondamental que vital qui est à la fois humain et éthique.

   La transfusion sanguine consiste à administrer du sang ou l’un des composants du sang (globules rouges, plaquettes, granulocytes, plasma).

   Notre travail s’ est posé le problème de vérifier si cette préparation se réalise sans chercher la qualité de cette préparation a travers l’outil (grille d’observation) nous avons vérifié si la préparation du patient et du matériel se réalise comme dans les recommandations relatives à la technique de la transfusion sanguine , les résultats obtenus démontrent qu’ il reste un grand écart entre la règle théorique et la réalité pratique ce qui peut expliquer , selon les recommandations techniques , une partie des accidents souvent rencontrés dans ce genre de soins.

PROBLEMATIQUE :

La transfusion sanguine est l’administration du sang ou de l’un de ses dérivés dans le but de compenser une perte sanguine ou d’un élément du sang sur prescription médical.

   Le choix du produit sanguin du débit et de quantité à injecter, relève de la compétence médicale.

    Pour la pratique l’infirmier est appelé a prendre toutes les mesures d’asepsie et veille à l’application des recommandations de réalisation dans la sécurité la plus stricte car la manipulation du sang reste un soin à haut risque et non sans accidents possibles pour le soigné tout comme pour le soignant (infection, surcharge, contamination).

   La transfusion sanguine comporte trois types de dangers majeurs qui peuvent mettre en jeu la vie du malade :

  • Le risque immunologique.
  •  Le risque infectieux.
  •  Le risque de surcharge.

Ce qui nous a appelés à poser la question suivante :
– Pour quoi minimiser l’importance de la surveillance lors d’une transfusion sanguine ?

HYPOTHESE :

La surveillance sérieuse et continue d’un malade sous transfusion sanguine permet d’éviter des accidents probables.

   Et pour répondre à cette question, nous avons utilisé une approche évaluative, évaluation de la qualité de préparation du matériel (quantité et qualité : suffisant et adéquate) et préparation psychologique du patient et prise des constantes.

 Pour en arriver nous avons choisi notre outil de travail : qui est une grille d’observation.

   La population concernée est le corps des paramédicaux assurant le soin.

   L’objectif de notre observation est de surveiller le malade lors du déroulement de la transfusion sanguine ainsi qui une bonne préparation du matériel.

   Les lieux d’observation sont pris aléatoirement (pédiatrie, chirurgie infantiles) des établissements hospitaliers respectifs : Docteur Hakim Sâadane et Bachir ben Nacre de Biskra

Lire PDF

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer