Memoire infirmiers / TFE infirmiers

Mémoire infirmier : DEROULEMENT ET QUALITE DE SOINS DURANT LES GARDES DE NUIT

TFE infirmiers - mémoire infirmier (PDF)

Introduction de TFE infirmier :

  La santé est notre bien précieux, le désir de tous est de la sauvegarder le plus longtemps possible. Et la santé telle que définie par l’OMS (Organisation Mondiale de la santé) en 1974 est un état complet de bien être physique, mental et social ne consiste pas seulement à l’absence de maladie ou d’infirmité.

  La maladie est un défaut biologique, psychique et même socioculturel. Elle est en outre, un drame individuel et culturel. L’état de maladie et spécialement pour le malade hospitalisé est source d’inquiétude et d’incertitude pour la bonne marche non seulement du malade lui même mais aussi celle de la famille et de la société dans laquelle il évolue.

  Dans la réalité de la société, la nuit c’est un temps de repos, de sérénité et de calme.

  En effet, le travail de nuit n’apparait pas comme naturel, dans le domaine de la santé, le travail de nuit constitue une partie structurale de l’activité des infirmiers.

  Le recours au travail nocturne doit être exceptionnel, en prenant compte des moyens de protections, de la sécurité et de la santé des infirmiers et être justifié par la nécessité d’assurer la continuité des soins et répondre à un besoin de santé.

  C’est dans le but d’améliorer la prise en charge infirmière des enfants hospitalisés surtout pendant la garde de nuit de garde que nous avons voulu aborder ce travail.

  Notre travail comprend deux parties : Partie théorique et la partie pratique.

Problématique :

  La pratique des soins infirmiers du jour et de nuit nous à fait découvrir plusieurs difficultés alors que soigner la nuit été une expérience déterminante.

  Les conditions particulières du fonctionnement du service pouponnière durent les gardes de nuit ne donnent pas au personnel soignant de garde de nuit les moyens d’assurer un bon déroulement des soins.

  Au cours de nos gardes au sein du service on à constaté que l’infirmière pendant les gardes de nuit rencontre un grand nombre de patients ayant divers problèmes de santé ainsi que le service ne contient que 28 lits repartie sur 6 salles mal équipées avec absence d’une salle pour la prise en charge des cas urgents , et le nombre important des patients hospitalisés dépasse les capacités de service à environ 70% soit 50 patients au totale.

  Ainsi, dans la période étendue du 1 au 25 janvier 2012, parmi les malades hospitalisés il y’à 22% qui ont été réadmis pour le même motif ou autres.

  Tenant compte de la présence obligatoire de leur mamans toute le long du séjour de leur bébés ce qui nécessite au personnel soignant de prendre en charge l’ensemble des patients ainsi leur mamans afin de les apporter la satisfaction sur toutes les périodes.

La question qui se pose ici :
Pour quoi la prise en charge des enfants lors des gardes de nuit ne s’effectue pas correctement ?

Hypothèse :

– Moyens matériels et personnels.
– Organisation du service.

Lire : mémoire en soins infirmiers

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer