Memoire infirmiers / TFE infirmiers

RÔLE DE L’I.D.E DANS LES SOINS PRÉ – POSTOPÉRATOIRE SUITE A UNE PÉRITONITE

Mémoire professionnel de fin d’études : Infirmier

INTRODUCTION :

   La péritonite est une affection médico-chirurgicale fréquente et qui touche tous les âges de la population, de diagnostic plus ou moins facile, Le temps joue un rôle essentiel dans la prise en charge de ce syndrome.

   Il est les plus fréquents que nous en l’occasion de constater au cour de notre stage en milieu hospitalier à El-Oued la plupart du cas péritonite généralisée.

   L’introduction précoce de l’antibiothérapie et une prise en charge chirurgicale urgente semblent être des éléments indiscutables.

   Aussi la surveillance pré et post-opératoire très important surtout la plaie et son drainage.

Pour ca en élaborer une étude sur le thème:
RÔLE DE L’I.D.E DANS LES SOINS PRÉ – POSTOPÉRATOIRE SUITE A UNE PÉRITONITE.

PROBLEMATIQUE :

   La chirurgie a connus beaucoup des progrès dans les urgences abdominales (appendicite, cholécystite, occlusion intestinale, péritonite…).

   Pendant la période de mon stage dans l’établissement public hospitalier d’El Oued au service de chirurgie hommes, on a constaté l’affection la plus fréquente et plus compliqué .parmi les affections en chirurgie viscérale c’est la péritonite.

  Les péritonites sont des affections redoutables en pathologie digestives mettant le pronostic vitale en jeu surtout si le traitement est institué de façon tardive.

   Leur aggravation et les taux de morbidité due à une mauvaise prise en charge, ainsi que dans la majorité des cas par négligence pendant l’arrivé du malade aux urgences laissant le malade plusieurs heures attendent l’arrivé de chirurgien, ou bien après une propagation d’un foyer infectieux les plus souvent appendiculaire.

HYPOTHESE :

   La chirurgie a connue beaucoup de progrès dans toutes les domaines, malgré que la pathologie abdominale reste tous jours primordiale mais la pris en charge de la péritonite est très essentielle depuis le début des signes clinique et para clinique en trouve plusieurs situation qui peuvent nuire le patient atteint :

  • Négligence du patient par méconnaissance de la pathologie et le risque que peut courir.
  • Le retard de diagnostic.
  • Diagnostic différentiels (maladie infectieuse).
  • Faute aseptique au milieu hospitalier.

Lire PDF

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer