Memoire infirmiers / TFE infirmiers

Memoire infirmier : LA GESTION DU STRESS DES PARENTS D’UN L’ENFANT HOSPITALISE

TFE infirmiers - mémoire infirmier (PDF)

Introduction de TFE infirmier :

  Le stress est devenu le fléau des temps modernes, il est la cause principale de l’absentéisme dans les entreprises, et comme on vient de le voir, il est la source de nos déséquilibres. Dans nos sociétés en perpétuelle effervescence, la lutte contre le stress est devenue indispensable dans la prévention de la maladie sous toutes ses formes. On constate que même le nombre de maladies mentales est en constante augmentation chaque année.

  Le choix de notre thème peut se justifier par une expérience vécue lors de notre stage de pédiatrie en mars 2014, durant la deuxième année d’étude d’infirmière. Pendant ce stage nous avons étés surpris par le comportement de certains parents qui étaient visiblement, très stressés par l’hospitalisation de leur enfant.

  Lorsque nous avons fait le bilan de notre stage, nous nous somme demandée quel pouvait être notre rôle auprès des parents afin de diminuer leur angoisse et donc d’améliorer la prise en charge globale de l’enfant.

  Devant cette situation et en tant que futures professionnels de la santé nous avons décidé de réalisé un travail dans ce sens. Ce dernier s’articule autours de deux partie, l’une théorique et englobe le cadre conceptuel de la recherche , l’autre est pratique et contient l’aspect méthodologique de la recherche ainsi que la présentation et l’analyse des résultats.

  Comme toute recherche ce travail se termine par une conclusion qui confirme ou infirme notre hypothèse avec également des propositions et des suggestions.

Problématique :

  Durant nos quatre semaines de stage en service de pédiatrie, beaucoup de nourrissons étaient hospitalisés dans le service pour diverses pathologies comme la bronchiolite aiguë, la gastro-entérite aiguë…

  Nous avons pu observer les différents comportements des parents : de la maman plutôt sereine, parce que malheureusement habituée aux hospitalisations fréquente de son enfant ; à la maman complètement paniquée par le moindre soin effectué à son enfant ; en passant par la mère ne comprenant pas l’utilité de soins de base comme le mouche-bébé car estimant qu’un enfant de 15 mois était capable de se moucher seul ! Mais aussi la maman qui exigeait antibiotiques et perfusion pour son enfant, malgré les explications du médecin. Dans ces situations de stress, on a pu également remarquer que plus la mère était anxieuse et stressée, plus l’enfant pleurait, s’énervait et se débattait lors des soins.

  Ces variabilités d’intensité de stress chez les parents pourraient-elles dépendre
Du manque d’information des parents ?
Du manque de disponibilité du personnel soignant pour l’écoute des angoisses des parents ?
Des problèmes socioprofessionnelset familiaux des parents engendrés par l’hospitalisation de leur enfant ?
Du vécu de certains parents vis à vis de l’hospitalisation de leur(s) enfant(s) ?

Devants tout cela on s’y demandé :
QP : Est-ce que la gestion du stress tel que réalisée par les infirmiers chez les parents d’un enfant hospitalisée réduise leur stresse ?

Hypothèse :

  La gestion du stresstel que réalisée par les infirmiers chez les parents de l’enfant hospitalisé ne réduise pas leur stresse.

ISP = Infirmiers de Santé Publique

Memoire infirmiers [PDF]

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer