Memoire infirmiers / TFE infirmiers

Prise en charge d’une patiente fracturée de la diaphyse du fémur

Mémoire professionnel de fin d’études : Infirmier

INTRODUCTION :

   La traumatologie est une science consacrée à l’étude des différents traumatismes, suite à une action subite et violente produite sur l’organisme par des facteurs extérieurs qui provoque des lésions anatomiques et fonctionnelles et cela implique plusieurs facteurs en cause (les accidents de la route, du sport et le travail)

   Chacun de nous est exposé à tout moment à ce danger des fractures particulièrement la fracture de la diaphyse du fémur, parce qu’elles entrainent une impotence fonctionnelle, toute déformation complique la consolidation.

   En partant de ces principes nous nous sommes motivés à élaborer ce thème qui à pour titre : la prise en charge d’un patiente fracturée de la diaphyse du fémur.

PROBLEMATIQUE :

   Dans le cadre de notre formation pratique au niveau du service d’urgence chirurgicales à l’EPH d’EL-OUED on a constaté que la fracture de la diaphyse fémorale est une pathologie très fréquente, et c’est en relation avec le nombre élevé des accidents de la circulation, ce qui nécessite une prise en charge adéquate et surtout rapide en raison du risque vital lié aux lésions associées : (crâniennes, thoraco-abdominales et hémorragique) qui sont fréquentes ( la fracture de la diaphyse fémorale constitue l’un des marqueurs des traumatisme à haute énergie dans la traumatologie ) et sans oublier le choc traumatique et l’embolie graisseuse.

   Une autre complication à ne pas négligé, et qui est le risque fonctionnel dépendant surtout de la prise en charge opératoire et post opératoire.

Quels sont les moyens provisoires pour prévenir ces complications ?
Quels sont les moyens qui peuvent faciliter le retour du patient à une vie normale ?

HYPOTHESES :

  • Dépistage de l’état de choc (pratiquer les gestes d’urgence indispensable pour éviter l’aggravation du choc).
  • Immobilisation sommaire du foyer de fracture.
  • Si fracture ouverte, pansement couvrant (pour minimiser la contamination).
  • Préparation précoce du malade à une éventuelle opération.
  • La convalescence et la réadaptation du patient dans la vie quotidienne.

 

Lire PDF

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer