Memoire infirmiers / TFE infirmiers

PRÉVENTION DU STRESS CHEZ LES SOIGNANTS URGENTISTES

Mémoire professionnel de fin d’études : Infirmier

INTRODUCTION :

   Nous sommes des étudiants infirmiers diplômés d’Etat en troisième année à l’Institut de Formation paramédicale supérieure de Biskra, nous avons choisi de réaliser notre mémoire professionnel de fin d’études sur le thème « prévention du stress chez les soignants urgentistes »

   Durant nos stages pratiques que nous avons effectués au service des urgences de l’EPH BACHIR BEN NACER nous avons remarqué au cours de nos différentes observations que les soignants urgentistes sont épuisés et stressés.

   Tout cela nous a motivé pour réaliser notre recherche afin d’identifier les causes ou bien les facteurs derrière le stress chez les soignants urgentistes, nous voulons mettre le point sur les différentes causes du stress ainsi que les solutions que nous pouvons proposer pour faire face au stress.

   Le stress pendant ces dernières décennies est devenu un problème de sante majeur surtout chez les travailleurs soit en secteur public ou en secteur privé vu son impact sur l’état de sante d’une part et d’autre part sur la qualité et le rendement des activités.

   Pour approcher ce problème nous avons mené une enquête de recherche auprès des soignants urgentistes en leur administrant un questionnaire afin de répondre à notre questionnement qui est en rapport avec les facteurs qui favorisent l’apparition du stress chez les soignants urgentistes.

   Finalement et pour mettre fin à notre mémoire professionnel de fin d’études nous l’avons divisé en deux parties :

* Une partie théorique composée de trois chapitres :

  • Les soignants aux urgences
  • Le stress
  • La prévention du stress

* Une partie pratique composée de deux chapitres :

  • Méthodologie de la recherche
  • Présentation et discussion des résultats

PROBLEMATIQUE :

   Pour permettre une prise en charge globale et efficace des patients en milieu hospitalier, il est indispensable de travailler en pluridisciplinarité, voire en multidisciplinarité.

   On y trouve des aides soignants, des infirmiers, des médecins présents dans n’importe quels service de soins, d’autres professionnels sont également présents comme les secrétaires, les assistantes sociales, manipulateurs de radiologie, infirmiers laborantins et la liste est encore ouverte et longue.

   Tous les professionnels de la sante essayent de faire de leur mieux pour prévenir et traiter les personnes malades, mais ceux-ci et comme d’autres professionnels dans d’autres domaines différents que le secteur de santé ne sont pas à l’abri des risques d’accidents de travail auxquels sont exposés chaque jour. Parmi ces risques on trouve par exemple les lombalgies, le stress, l’hépatite B et C………etc.

   Durant nos stages pratiques au niveau du service des urgences nous avons remarqué sa particularité par rapport autres services d’hospitalisation, les soignants urgentistes sont toujours présents et ils doivent répondre aux besoins des personnes qui en demandent, les tâches sont énormes et incessantes. Nous avons constaté aussi que certains soignants sont stressés et épuisés.

   Et c’est à partir de ces constatations que nous sommes amenés à poser notre question centrale de recherche qui est la suivante :
Quels sont les facteurs de risque qui favorisent l’apparition du stress chez les soignants urgentistes ?

HYPOTHESES :

   L’apparition du stress chez les soignants urgentistes est en rapport avec des facteurs multidimensionnels, tel que :

  • La surcharge de travail
  • Inadaptation des locaux
  • Absence de sécurité
  • Mauvaise organisation des activités du service
  • Manque d’expérience face aux situations d’urgence
  • Manque de reconnaissance
  • Manque d’effectif

Lire PDF

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer