Memoire infirmiers / TFE infirmiers

Memoire infirmiers : L’INFIRMIÉ FACE À UN POLYTRAUMATISÉ DANS UN SERVICE DES URGENCES

TFE infirmiers (PDF)

Introduction de TFE infirmier :

  Le polytraumatisé est par définition un blessé dont le pronostic vital est mis en jeu à court terme. “Plus de la moitié des décès post-traumatiques évitables est liée à des erreurs dans la stratégie de prise en charge, au défaut d’organisation, ou à l’inexpérience de la structure d’accueil initiale, plus le facteur temps qui est l’une des composantes péjoratives de sa prise en charge.

  Les objectifs de la prise en charge pré-hospitalière sont de stabiliser les fonctions cardio-respiratoires, pour une évacuation sans délai vers le service d’urgence le plus adapté.

  La stratégie des décisions médicales pré hospitalières et au service d’accueil des urgences (SAU) est donc fondamentale et doit s’appuyer sur une équipe soignante formée et performante et expérimentée.

  Si cette équipe soignante intervienne d’une manière organisée, rapide et efficace, surement que le résultat de cette intervention sera bénéfique pour le malade que pour l’établissement d’accueil, mais ce qui est observé réellement dans notre service des urgences que cette prise en charge est insuffisante soit, sur le plan organisationnel, soit sur le plan technique.

  Enfin on attire l’attention de notre cher lecteur que notre mémoire professionnel est composé de deux grandes parties:
– Une partie théorique qui comprend cinq chapitres
– Une partie pratique comprend aussi deux chapitres.

Problématique de la recherche :

  Un polytraumatisé est un blessé présentant simultanément plusieurs lésions traumatiques, les polytraumatisés sont répartis en :

  • Blessés gravissimes : en état de mort imminente, avec altération profonde des fonctions vitales imposant une réanimation d’extrême urgence.
  • Blessés moyens : qui conservent, malgré un état de choc marqué par des fonctions organiques équilibrées, mais chez lesquels une aggravation secondaire est toujours à craindre.
  • Blesses légers : présentant des lésions plus ou moins importantes, mais ne mettant pas leur vie en danger.

  Le polytraumatisé est par définition un blessé dont le pronostic vital est mis en jeu à court terme. Plus de la moitié des décès post-traumatiques évitables est liée à des erreurs dans la stratégie de prise en charge, au défaut d’organisation, ou à l’inexpérience de la structure d’accueil initiale.

  Au cours de notre stage effectué au niveau du pavillon des urgences pendant 15 jours, nous étions insatisfaits envers la manière avec laquelle les personnes polytraumatisées étaient prises en charge. Dans ce modeste travail nous voulons centrer la recherche sur les causes qui poussent les infirmiers du service d’urgence chirurgical d’intervenir d’une manière anarchique devant un polytraumatisés.

  Donc pour traiter cette problématique nous avons décidé de formuler notre question problème de la manière suivante:
Quelles sont les causes de la panique des infirmiers et leur intervention anarchique face aux polytraumatisés en service des urgences ?

Hypothèses :

  La panique des infirmiers et leur intervention anarchique face aux polytraumatisés en service des urgences sont liées à des causes pluridimensionnelles.
Hypothèses opérationnelles :

  • Le manque d’expérience favorise la panique des infirmiers face aux polytraumatisés en service des urgences.
  • Le manque d’organisation de travail infirmiers engendre l’intervention infirmiers anarchique face aux polytraumatisés en service des urgences.
  • L’absence d’élaboration de protocole cause l’intervention infirmiers anarchique face aux polytraumatisés en service des urgences.
ISP = Infirmiers de Santé Publique

Memoire infirmiers [PDF]

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer