Memoire infirmiers / TFE infirmiers

Memoire infirmier : L’ACCOMPAGNEMENT D’UNE PATIENTE ATTEINTE D’UNE ALOPECIE POST CHIMIOTHERAPIE

TFE infirmiers - mémoire infirmier (PDF)

Introduction de TFE infirmier :

  Les cheveux représentent pour la femme un élément fondamental de l’intimité, la séduction, la pudeur et la sexualité. La perte de cheveux a souvent été associée d’une part à une baisse de l’attrait et de la séduction, d’autre part à la présence de la maladie et d’une santé déficiente. Atteinte du cancer nécessite un traitement par chimiothérapie, cette dernière produite l’alopécie. L’alopécie est la perte complète de tout le système pileux. Elle enraye le processus de fabrication de la mélanine et se traduit donc par l’absence de cheveux, de poils, de cils, de sourcils et de pilosité axillaire et pubienne.

  Longtemps ignorée et banalisée par les soignants et le corps médical en particulier, elle a de tout temps été redoutée par les patients et ce quel que soit leur sexe. Stigmate paradigmatique du cancer, elle entraîne une modification corporelle visible, tant pour le patient que pour son entourage. L’alopécie est là pour rappeler la maladie cancéreuse au quotidien. Elle renvoie à autrui souvent de manière crue la violence de la maladie. Elle laisse ainsi une trace indélébile, traumatisante dans l’imaginaire inconscient, même si elle représente un effet indésirable transitoire. Ses répercussions, tant sur le plan psychologique que psychiatrique, ne sont donc pas à négliger.

  L’accompagnement infirmier en oncologie, la relation soignant-soigné, l’approche psychologique et le rapport du patient avec le cancer sont autant de sujets qui nous ont interrogés. A ce jour l’augmentation du nombre de cas de cancer du sein est importante et amène de plus en plus de jeunes patientes à suivre une chimiothérapie.au cours d’une chimiothérapie, le corps est fatigué et tout le schéma corporel modifié, l’accompagnement soignant devient alors un soin complexe d’une importance essentielle.

  Notre modeste travail va traiter ce sujet dans deux volets dont la partie théorique est composé de trois chapitres :
– Le cancer, ses traitements et ses effets.
– L’impact de l’alopécie sur la psychologie de la femme.
– Accompagnent infirmier.
Partie pratique elle comporte deux chapitres :
– Aspect Méthodologique.
– Analyse et discussion des données.

Problématique :

  Le cancer du sein, est une tumeur maligne qui se développe au niveau du sein.

  « Chaque sein est composé de quinze à vingt compartiments séparés par du tissu graisseux. Chacun de ces compartiments est constitué de lobules et de canaux. Le rôle des lobules est de produire le lait en période d’allaitement ; les canaux transportent ensuite le lait vers le mamelon. Il existe différents types de cancer du sein. Les plus fréquents se développent à partir des cellules des canaux et des lobules. »

  Parmi les méthodes de traitement, nous citons la chimiothérapie qui consiste à éliminer les cellules cancéreuses dans l’ensemble du corps, soit en les détruisant directement, soit en les empêchant de se multiplier.

Il existe de nombreux médicaments de chimiothérapie.

  Le choix des médicaments de chimiothérapie est adapté en fonction de chaque situation : chaque cancer est particulier et nécessite un traitement approprié.

  Les médicaments de chimiothérapie sont souvent associés entre eux. Généralement, ils peuvent être utilisés en même temps que des médicaments prescrits pour d’autres maladies.

  Une chimiothérapie entraîne des effets secondaires, Chaque médicament de chimiothérapie a une toxicité particulière et agresse donc plus tel ou tel type de cellule. C’est la raison pour laquelle une chimiothérapie entraîne parfois des effets secondaires comme l’alopécie qui est la perte totale de tous les poils du corps ainsi que des cheveux, dans le cas du cancer, elle peut être due à la chimiothérapie et/ou à la radiothérapie. Cet effet secondaire touche tant les femmes que les hommes. Les cheveux représentent pour les femmes le côté esthétique.

  Lors du nos stage pratique au niveau de les deux services, service d’oncologie à l’EPH HAKIM SAADEN, et service de sénologie à l’EPH BACHIR BEN NACER à BISKRA, nous avons remarqué que la chute de cheveux constitue un grand problème pour les femmes malades qui influe sur leur comportement, elles deviennent démoralisées, peurs, isolées,…

  Suite à cette situation, plusieurs questions nos sont venues :

  • Comment la soignante fait-il face à ce type de propos ?
  • Comment nous les infirmières pouvons rassurer ces femmes ?
  • Quels sont les accompagnements possibles pour les femmes touchées par l’alopécie post chimiothérapie ?
  • Comment préparer une femme à la perte de ses cheveux, pour éviter cet état psychologique?

Notre question de recherche sera donc : « Comment l’infirmière fait-elle pour accompagner au mieux une patiente ayant une alopécie post chimiothérapie ? »

Hypothèse :

  Pour répondre à cette question problème nous proposons l’hypothèse suivante :

  Maintenir une relation d’aide basé sur l’écoute et communication pour aider la patiente à vivre sa maladie et ses conséquences sur la vie personnelle, familiale, sociale et éventuellement professionnelle.

ISP = Infirmiers de Santé Publique

Memoire infirmiers [PDF]

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer