Memoire infirmiers / TFE infirmiers

Memoire infirmier : LA PRISE EN CHARGE DES ENFANTS (3-5 ANS) VICTIMES D’UNE INTOXICATION PAR PRODUITS CAUSTIQUES « EAU DE JAVEL, EXEMPLE »

TFE infirmiers - mémoire infirmier (PDF)

Introduction de TFE infirmier :

  Les intoxications par les produits d’entretien ménager sont fréquents et restent parmi les premiers causes d’intoxication accidentelles a domicile et touchent principalement l’enfant 3 à 5 ans. Elle représente 25% des intoxications annuelles chez l’enfant .la cause majeure en est le transvasement dans une bouteille plastique ou un récipient à usage alimentaire

  La mortalité due aux intoxications est actuellement inférieure à 0,5 % chez l’enfant.

  Le danger principal vient des corps caustiques : bases, acide et oxydant
L’enfant a manipulé des produits industriels à usage domestique, non rangés ou facilement accessible

  La rencontre enfant-toxique peut se produire lorsque les produit sont ranges mais facilement accessibles par le petit laissé sans surveillance ou lors de leur utilisation (dans ce cas, ces produit peuvent être dilués) ou encore chez l’enfant plus grand et plus autonome, par confusion avec un produit alimentaire (liquide vaisselle fortement coloré et parfumé et sirop de fruits) par exemple.

  Dans le contexte référentielle nos malades méritent une considération convenable , ni au moins une inquiétude nos après moi et mon binôme à propos de la mauvaise prise en charge de ces malades, une attitude réflexive nos a incité a posé des interrogations :

  Le quoi, le pourquoi, et le comment
Un pré enquête et donc nécessaire une question de départ s’impose comme suit :

  • Est cequ’une prise en charge obéie aux normes médicales par les infirmiers de santé publique au niveau de Pavillons des urgences face à un enfant intoxiqué par le caustique ?

  Dans la tente de répondre au problématique, on a procédé de suivre de volet théorique et pratique le premier qui relate l’aspect conceptuelle , le sou gant induit l’aspect pratique qui consiste en une enquête proprement dite fondé sur un instrument de recherche , un dépouillement , une représentation tabulaire graphique une synthèse d’analyse afin d’arriver à des proposition convenables

  Dans l’espérance d’une éventuelle étude et suivi sur le même contexte nos encouragent les futures stagiaires d’accéder a doter recherche dans ce domaine.

Problématique :

  La toxicologie humaine est l’étude des effets néfastes des substances chimiques étrangères sur les êtres humaines et leurs descendances qu’ils agissent d’effets ou de trouble chronique retardé ou résultant d’une exposition prolongées.
«Permanganate de potassium, produits de lessive, l’eau de javel surtout concentrée »

  Ce sont des intoxications classées parmi les intoxications dangereuses vues les complications qu’elles vont engendrer (perforation, sténose …. .) ceci d’une part et d’autre part la difficulté de la prise en charge du malade

  Au cours de notre stage au niveau à l’EPH de Tolga “service d’urgences”, en Troisième année, on a remarqué un grand nombre d’enfants atteints une intoxication par le caustique « l’eau de javel » ce qui a attire l’attention pour faire face a ce problème, par une bonne prise en charge de l’enfant afin de diminuer sa gravités alors la question qui se pose :

Est ce qu’une prise en charge obéie aux normes médicales par les infirmiers de santé publique au niveau de Pavillons des urgences face à un enfant intoxiqué par le caustique ?

Hypothèse :

  Pour vérifier notre hypothèse, on à adapté un travail sur :

  • Partie théorique : Faire un rappel anatomique et physiologique de l’appareil digestif avec une notion sur l’intoxication chez l’enfant et généralité sur le produit caustique et la prise en charge correctement
  • Partie pratique : Nous avons destiné la méthode de recherche par l’outil de Mesure le questionnaire
    La prise en charge infirmière devant l’intoxication « l’ingestion de produit caustique chez l’enfant » ne réponds pas aux normes médicales
ISP = Infirmiers de Santé Publique

Memoire infirmiers [PDF]

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer