Memoire infirmiers / TFE infirmiers

Memoire infirmiers : UTILISATION DU DIAGNOSTIC INFIRMIER DANS LA PRATIQUE COURANTE

TFE infirmiers (PDF)

Introduction de TFE infirmier :

  Les infirmiers plus que jamais sont tenus à gérer de nombreuses informations dont ils doivent garantir la qualité, pour une exploitation efficiente et une offre de soins pertinente, aux usagers de la santé.

  Le diagnostic infirmier est une étape centrale de la démarche clinique: celle‐ci à pour objectif l’accompagnement de la personne a recouvré un état de santé optimum

  La démarche clinique permet, à partir d’une analyse, auprès et avec la personne soignée, de cerner ses ressources et ses limites puis d’en conclure un diagnostic de situation et de soins personnalisé.

  Si le médecin à toute autorité pour diagnostiquer et soigner une maladie, l’infirmier à la responsabilité et la compétence à identifier les difficultés que vit la personne face à cette maladie.

  De par sa formation, l’infirmier à toute légitimité de choisir les soins permettant à la personne soignée de pallier et ou de résoudre ses difficultés. Le diagnostique infirmier constitue ainsi le socle du rôle propre/autonome de l’infirmier

  Cependant, et durant nos stages pratiques effectués au niveau des différents services, nous avons remarqué que la notion de « diagnostic infirmier » n’est pas très connue par les infirmiers ce qui nous a poussé à s’interrogées sur l’utilisation de cet outil dans leur travail.

  Pour approcher ce problème nous avons mené une enquête de recherche auprès des soignants en leur administrant un questionnaire afin de répondre.

  Finalement et pour mettre fin à notre mémoire professionnel nous l’avons divisé en deux parties : une partie théorique composée de trois chapitres détaillés sur les soins infirmier, le diagnostic infirmier et la place diagnostic infirmier dans la démarche de soins, la deuxième partie est consacré à l’aspect pratique de la recherche et se compose de deux chapitres, l’un comporte la méthodologie de la recherche et l’autre la présentation et la discussion des résultats.

Problématique de la recherche :

  Vu l’énormité et l’importance des tâches que doit accomplir l’infirmier, nul n’est besoin de prouver actuellement l’importance du diagnostic infirmier. Mais il faut relever un fait, bien que le diagnostic infirmier soit important, il peut perdre son impact sur les malades qui en sont bénéficiaires s’il a été mal posé. Ceci peut se traduire par une routine qui ne répond pas aux besoins réels qu’exige l’état du client.

  L’accomplissement adéquat de ce rôle exige de l’infirmier une bonne connaissance pour la formulation exacte d’un diagnostic infirmier, mais il faut noter aujourd’hui que le terme « Diagnostic infirmier » suscite de nombreuses réactions chez les infirmiers, certaines positives, d’autres négatives. Parce que certains infirmiers ont toujours associé le mot diagnostic à la profession médicale, d’autres oublient que de nombreux autres professionnels formulent aussi des diagnostics.

  L’utilisation des diagnostics infirmiers n’entraîne pas de concurrence avec le corps médical. Ils représentent un enjeu formidable pour les patients, pour les infirmiers et pour les médecins avec la formulation et le développement du savoir, favorisent une meilleure réponse aux besoins de santé de la population et surtout que l’émergence du diagnostic infirmier suit l’évolution de la profession.

  Et c’est à partir de ces constatations que nous sommes amenés à poser notre question centrale de recherche qui est la suivante :

Question problème :
« Est-ce que les infirmiers actuellement utilisent le diagnostic infirmier dans leur pratique courante ? »

Hypothèse :

  Les infirmiers actuellement n’utilisent pas le diagnostic infirmier dans leur pratique courante.

ISP = Infirmiers de Santé Publique

Memoire infirmiers [PDF]

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer