Memoire infirmiers / TFE infirmiers

Memoire infirmiers : PREVENTION D’INFECTIONS RESPIRATOIRES PAR AEROSOLTHERAPIE

TFE infirmiers (PDF)

Introduction de TFE infirmier :

  Les infections respiratoires représentent la deuxième cause d’infections acquises à l’hôpital, environ 35% du totale des personnes hospitalisées souffrent d’une infection respiratoire nosocomiale.

  Dans le milieu hospitalier ce risque d’infection constitue un problème majeur et très grave.et on trouve que les données au sujet des infections nosocomiales sont relativement fréquentes en service de pédiatrie.

  Elles entrainent surtout en termes de mortalité et de morbidité ou sein de ce service, et le risque principal d’acquisition de cette infection est relié à la surcharge de service avec manque du personnel (alors le manque d’asepsie) et la présence de matériel contaminé et en particulier l’aérosolthérapie.

  Une fois la colonisation effectuée (au niveau du kit de nébulisation) la contamination se fait essentiellement par voie respiratoire.

  Elle est donc favorisée par toute manipulation à l’interface (masque).

  Dans notre travail de recherche on précise sur l’importance du respect des règles d’asepsie devant une réalisation d’une séance d’aérosolthérapie pour diminuer l’atteinte par l’infection respiratoire et mettre en évidence la prévention de cette infection et sa complication au niveau du service de pédiatrie (déficit immunitaire).

  A travers notre étude (la prévention d’infections respiratoires par aérosolthérapie) nous avons procédé le plan suivant :

1-Une partie théorique c’est une phase conceptuelle réserver à la formulation de la problématique, la définition des concepts, un rappel sur anatomie et physiologie, infection respiratoire, l’aérosolthérapie, la prévention contre infection respiratoire par aérosolthérapie.

2-Une partie pratique quand à elle, porte essentiellement sur description du terrain d’application comme outil de travail : on a choisi d’élaborer une grille d’observation portant des objectifs spécifiques fixés, Une analyse et description des résultats.

  Au départ du notre contexte nous posons une question problématique a travers lesquelles nous souhaitons d’obtenir des solutions a la fin de notre étude pour le but de lutter contre l’infection respiratoire par aérosolthérapie. Dans la lumière de votre lecture, nous estimons bien que la lecture trouve la satisfaction et beaucoup d’intérêt.

Problématique de la recherche :

  L’aérosolthérapie est la projection dans les voies respiratoires d’un micro-brouillard de substance volatiles, médicamenteuses ou non.

  L’infection respiratoire est un grand problème dans le milieu hospitalier ; qui nécessite une investigation profonde pour détecter la cause responsable .car cette infection est un motif de mortalité infantile en pédiatrie.

  Le mode de Transmission d’infections respiratoires se différent selon l’environnement et les techniques (comment faire), et bien sur les matériels (s’ils sont souillé). C’est pour ça que la mauvaise utilisation d’aérosolthérapie permet la propagation de l’infection respiratoire, entre les malades qui sont des nourrissons, et leur sévérité de risque qui s’exprime par une grande mortalité et aussi par la survenue des séquelles plus ou moins graves.

  Le long de notre stage pratique, au niveau de service de pédiatrie a l’EPH DR SAADANE BISKRA, et au cours de la réalisation des séances d’aérosolthérapie, nous avons observé la non application et le ne respect de différentes règles d’hygiène et d’asepsie, c’est pour cette raison qu’on retenu comme question de recherche :

Est-ce que le respect des règles d’hygiène et d’asepsie pendant la réalisation d’une séance d’aérosolthérapie permet d’éviter les risques d’infections respiratoires ?

Hypothèse :

  « Le respect des règles d’hygiène et d’asepsie pendant la réalisation d’une séance d’aérosolthérapie permet d’éviter les risques d’infections respiratoires ».

ISP = Infirmiers de Santé Publique

Memoire infirmiers [PDF]

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer