Memoire infirmiers / TFE infirmiers

Mémoire infirmier : Role de l’IDE devant un patient qui présente une angiocholite

TFE infirmiers - mémoire infirmier (PDF)

Introduction de TFE infirmier :

  L’angiocholite témoigne d’une infection bactérienne de la bile de la voie biliaire principale, qui se produit par voie rétrograde à partir des germes intestinaux. Elle ne survient que lorsqu’il existe un obstacle sur la voie biliaire
principale. Très souvent, elle témoigne d’une obstruction lithiasique.

  L’angiocholite se définit par la succession rapide dans le temps, en moins de 48 heures, d’une douleur, d’une fièvre, puis d’un ictère.

  L’angiocholite est une urgence de prise en charge. En effet, les fièvres d’origine biliaire sont très rapidement responsables de bactériémies et de septicémies qui mettent en jeu le pronostic vital.

  La réalisation d’hémocultures est indispensable car elles permettent souvent d’isoler le germe en cause. Il est essentiel de débuter rapidement une antibiothérapie et de traiter la cause (lever l’obstacle).

Problématique :

  Au cours de mes stages au service de chirurgie femme, j’ai constaté des problèmes de prise en charge en ce qui concerne l’angiocholite, qui est une véritable urgence médico-chirurgicale.

  En effet, elle expose à des complications très graves et généralement pose les problèmes suivants :

  • Pourquoi ces complications redoutables sont encore aussi fréquentes, malgré le développement des prises en charge ?
  • Est-ce un problème de prise en charge diagnostique ?
  • Quelle sera la solution ?
  • Quand on aura résolu ces questions peut être qu’on arrivera à en atténuer les conséquences ?

Hypotheses :

  L’angiocholite reste toujours un problème d’urgence soit médicale ou chirurgicale, d’où il faut intervenue rapidement pour éviter d’expose le patient a des complications plus intenses et cela demande une équipe médical et paramédicale compétence et des moyens matériels.

  Si le patient était bien discipliné vis-à-vis à son état en suivant l’hygiène de vie complète pour éviter à arriver à la phase d’urgence.

  Les risques sont graves que le patient présente une malade chronique en parallèle (Diabète, HTA,…).

Lire le memoire en ligne (PDF)

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer