Memoire infirmiers / TFE infirmiers

Mémoire infirmier : Manipulation des produits de la chimiothérapie

TFE infirmiers - mémoire infirmier (PDF)

Introduction de TFE infirmier :

  Les cancers figurent parmi les principales causes de morbidité et de mortalité dans le monde, selon l’OMS en 2012 environ 14 millions de nouveaux cas.

  Ce nombre devrait augmenter de 70% environ au cours des 2 prochaines décennies.

  En 2015, le cancer qui constitue la deuxième cause de décès dans le monde a fait 8.8 millions de morts, et en Algérie environ 45000 nouveau cas de cancer par an avec 24000 décès.

  Depuis ces chiffres, l’Algérie a déployé d’énormes efforts pour la promotion et la défense de la santé contre à ce fléau qu’est le cancer, il mettre en place un « Plan National de Cancer » pour la période 2015-2019.

  Ce plan a pour objectif réduction de la mortalité des patients par cancer et l’amélioration de la démarche préventive contre les facteurs de risque et du dépistage massif, de sensibilisation de la population et d’ouverture des centres anti cancers et les cytotoxique de toutes catégories.

  Donc la chimiothérapie est l’un des principaux traitements de cette maladie soit à visée curative ou adjuvant ou néo-adjuvant. Mais quel que soit le type de stratégie choisie, la réalité est que les chimiothérapies sont des médicaments à marge thérapeutique étroite, fortement toxique et avec des effets indésirables potentiellement grave.

  Ces médicament sont aussi extrêmement dangereux et exigent des manipulateurs et les personnels soignant une grande précaution d’emploi et utilisent les moyens de protections afin d’éviter des risques d’accidents de travail.

Problématique :

  Le cancer est une maladie grave, il occupe la première place en termes d’incidence et de mortalité dans le monde, et le nombre des malades atteints du cancer est en augmentation constante depuis 20 ans dans tous les pays.

  Les personnels infirmiers sont amenés à soigner un nombre croissant de patients cancéreux, notamment par chimiothérapie. Ce type de traitement recourt à des médicaments qui empêchent la croissance rapide et la division des cellules cancéreuses.

  Ces médicaments, appelés cytostatiques ou antinéoplasiques qui détruisent les cellules atteints même cellules saines et présentent donc un risque sérieux pour la santé des gens qui préparent ( les manipulateurs ), et peuvent provoquer des irritations de la peau, des yeux et des muqueuses, ainsi que des symptômes comme nausées, vomissement, diarrhée, vertiges, chute des cheveux, etc. …

  Devant ces véritables risques pour les manipulateurs et durant notre stage pratique au niveau de service Hématologie – CHU BATNA – on a observé que la majorité des personnels paramédicaux n’applique pas ou ne respectent pas les règles de protection de façon régulière.

La question centrale est :
Pourquoi le manipulateur ne respecte pas les règles de protection lors de préparation la chimiothérapie anticancéreuse ?

Hypothèse :

Pour répondre à cette question de recherche, on a retenu l’hypothèse suivante :
1- Moyens et formation continue.

Lire : mémoire en soins infirmiers

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer