Memoire infirmiers / TFE infirmiers

Mémoire infirmier : LA PRISE EN CHARGE INFIRMIERE D’UN POLYTRAUMATISE

TFE infirmiers - mémoire infirmier (PDF)

Introduction de TFE infirmier :

  La traumatologie est la première cause de mortalité chez les adultes jeunes et se trouve au premier rang des causes de décès en Algérie après le cancer. Les décès surviennent pour 50 % des cas sur les lieux de l’accident, pour 30 % des cas dans les 12 heures après l’admission à l’hôpital et pour 20 % des cas dans les jours ou semaines suivantes. La prise en charge des traumatisés graves dans les premières heures aussi bien en pré hospitalier qu’à l’hôpital représente un enjeu majeur pour améliorer leur pronostic.

  Un patient traumatisé grave est un patient ayant subi un traumatisme violent et ce indépendamment des lésions initialement apparentes ou supposées. Cette notion doit être actuellement préférée à celle de « polytraumatisé » : patient présentant au moins deux lésions dont au moins une d’entre elles menace le pronostic vital car cette dernière est susceptible d’induire un retard de prise en charge ou d’orientation des patients graves en raison de la méconnaissance de lésions initialement non apparentes ou difficiles à identifier aux urgences.

  Actuellement, quel que soit le type de traumatisme et sa nature et la cause de ses lésions traumatiques, les difficultés rencontrées lors de la prise en charge des polytraumatisés, soit sur les lieux même des accidents, dans les services d’urgences ou à l’hôpital, restent toujours un handicap envers l’accidenté. Tel que l’absence d’une équipe pré hospitalier, un mauvais accueil et/ou un retard notable de la prise en charge du blessé, ce qui aggrave sa situation, dans ce cas les risques d’invalidité augmentent d’une manière substantielle.

Problématique :

  Le polytraumatisé est un blessé présentant une association de plusieurs lésions dont une au moins engage le pronostic vital avec une notion de risque potentiel d’aggravation rapide.

  Le polytraumatisme est la première cause de mortalité touchant dans la majorité des cas la population jeune dont 90% des cas survient des accidents de la voie publique et 10% celle du travail .

  Ces polytraumatisés sont par ailleurs l’origine de nombreuses séquelles fonctionnelles et physiques et seul une prise en charge très rapide , multidisciplinaire et bonne orientation permettant d’améliorer le pronostic.

  Durant nos stage au niveau de service des urgences de Ali Nemer Mérouana nous avons constaté une insuffisance de la prise en charge pré hospitalière et intra hospitalière et un mauvais accueil des polytraumatisés qui nécessite de plus en plus des structures spécialisées particulièrement la salle de déchoquage ce qui aggrave le pronostic vital et d’où à la mortalité

C’est pour ça nous sommes posé la question suivante :
« Pourquoi la prise en charge d’un polytraumatisé ne s’effectue pas correctement ? »

Hypotheses :

1 – L’organisation des structures du pavillon des urgences.
2 – L’organisation de l’équipe soignante.

Lire : mémoire en soins infirmiers

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer