Memoire infirmiers / TFE infirmiers

LA DEONTOLOGIE DE LA PROFFESSION D’INFIRMIER

Mémoire professionnel de fin d’études : Infirmier

INTRODUCTION :

   L’existence d’une déontologie infirmier ne souriait être contestée malgré l’absence formelle d’un code de déontologie infirmier.

   La déontologie apparaît de manière implicite d’abord à travers les faits, ensuite a travers texte qui ne sont pas d’emblée à vocation déontologiques. Cette affirmation implicite de la déontologie n’est pas propre au monde soignant.

   Nous avons divisé ce travail en deux (2) parties :
* Partie théorique : composée 2 chapitres :
1ere chapitre se rapportant aux professions de l’infirmier.
2eme chapitre se rapportant aux déontologie de la profession d’infirmier et responsabilité de l’infirmier
* Partie pratique comporte :
1. la présentation de l’échantillon.
2. les résultats et analyses.
3. discussion de résultats.
4. la conclusion.

PROBLEMATIQUE :

   La relation entre l’infirmier et le patient est régit par des règles éthique déontologique, malgré l’absence d’un code de ces règles comme les autres pays, l’infirmier, à travers la formation sait qu’il a des obligations et des droits doivent être respectés. Mais au cours du stage, nous avons constaté que les actions de l’infirmier ne sont pas soumis a ces règles. Par conséquent nous avons remarqué qu il existe des problèmes entre l’ignorance de ces règles et les comportements de l’infirmier.

   Par suite, nous avons lancé une question ouverte sur ce phénomène qui est : Est-ce que l’ignorance de l’éthique déontologie de la profession par l’infirmier reflète sur la nature de son comportement avec le malade et la noblesse du métier?

HYPOTHESE :

 

Lire PDF

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer