Memoire infirmiers / TFE infirmiers

Memoire infirmiers : l’infermier de l’urgence face a la violence

TFE infirmiers (PDF)

Introduction de TFE infirmier :

  Les Urgences sont ouvertes sur le reste de la structure hospitalière, et présentent un plateau technique important pour garantir une prise en charge optimale du patient. Ils sont un lieu d‟accueil ouvert 24h/24h, ayant pour obligation d‟accueillir toute personne s‟y présentant. Ces services sont exposé à l‟insécurité et sont touchées par le phénomène de la violence et qui touche plus particulièrement les infirmiers. Cette violence qui fait quasiment partie de notre quotidien ; elle est présente dans les rues, les écoles, les transports en commun, les milieux de travail mais également à la télévision et dans les jeux vidéo. Elle tend à se banaliser et devient de plus en plus menaçante pour ses victimes.

  Elle semble omniprésente dans notre société ! Il suffit d’ouvrir un journal pour s’en convaincre ! …

  Nous sommes tous confrontés à la violence. Elle est un véritable problème de société. Au-delà de ses dimensions légales et sociales, la violence est aujourd’hui perçue comme un facteur de risque pour la santé.

  C‟est un élément quotidien de notre existence, presque banalisé. Ainsi malheureusement, au même titre que d‟autres lieu de travail, les services d‟urgence …la violence s‟immisce à l‟hôpital, le malaise des rues hante nos couloirs. La violence; elle est souvent mal cernée.

  Il faut comprendre qu‟il s‟agit d‟un mécanisme de défense en réponse à une agression, une frustration,… il s‟agit d‟un instinct propre à tous, qui a pour but d‟assurer notre survie. Sujet impressionnent qui nous à interpelé attiré notre attention vu au sein de la société.

  C‟est on se basons sur de volet théorique et pratique pour s‟étaler dans notre recherche ; la première conceptuel qui traite les concepts pertinent en rapport avec la notion de violence, la seconde purement pratique qui consiste distribution des questionnaires à visé problématique selon la méthode et démarche pur suite sur un contexte déductive et pour finir notre étude en est arrivé à proposé des suggestions. Dans l‟attente de trouvé d‟autre chercher traitant le même problème nous inspirons que le sujet attire l‟attention des stagiaires comme travail de fin d‟étude.

LES OBJECTIFS :

  • Diminuer la sévérité de la violence fréquemment retrouvé au niveau d‟urgence d‟OuledDjellal.
  • Donner une prévisualisation aux élèves stagiaires à propos de ce qui ce passe réellement aux niveaux de pavillon des urgences entre autre la violence, les agressions, le comportement désavoué.
  • Mettre le patient dans une situation la confiance.
  • Déterminer les répercutions de cette violence sur l‟infirmière.

Problématique de la recherche :

  L‟exigence de plus en plus importante des usagers en terme de rapidité et d‟excellence du service des urgences, exerce une pression croissante sur les infirmiers.

  Les malades, quels que soient leurs pathologies et leurs modes d‟arrivée au niveau desurgences sont de plus en plus intolérants à la frustration de l‟attente, voulant être servis immédiatement quelles que soient les difficultés environnementales et organisationnelles, souvent génératrices de violence. Il peut y avoir passage à l‟acte de la part du patient et son accompagnateur, allant de l‟humiliation simple contusion (gifle…), jusqu‟à la blessure par arme blanche. Nous sommes alors amenés à poser la question suivante :

Pourquoi y a-t-il une telle violence contre les infirmiers aux urgences ?

Hypothèse :

  La violence au pavillon d’urgences évoque le désordre organisationnel interpersonnel d’une part et de l’autre part l’inconscience des patients.

ISP = Infirmiers de Santé Publique

Memoire infirmiers [PDF]

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer