TFE – Mémoire de Laborantin

Collecte de sang et satisfaction des besoins en sang

MÉMOIRE PROFESSIONNEL LABORANTIN DE SANTE PUBLIQUE

Introduction

    Le corps humain est un organisme qui subit des variations, des anomalies, des insuffisances…etc. qui exige l’utilisation des médicaments ou des antibiotiques pour but de corriger la pathologie, mais dans certains cas l’utilisation de ces antibiotiques ou médicaments n’a aucun sens, seulement l’utilisation des dérivés sanguins est nécessaire.

    La transfusion sanguine consiste à transfuser le sang ou l’un de ses composants, cellulaires ou plasmatiques d’un ou plusieurs sujets appelés « donneurs » à un sujet appelé « receveur ».
Le terme de produits ou dérivés sanguins regroupe les produits thérapeutiques obtenus à partir d’un don de sang total, de plasma ou de cellules sanguines prélevées par aphérèse. On distingue les produits sanguins stables obtenus par séparation physique du sang, des dérivés sanguins stables obtenus par fractionnement secondaire du plasma.
La logique de la transfusion sélective est de proposer chaque produit sanguin sous la forme la plus adapté en pureté et en concentration sur la base d’un principe qui est le malade ne doit recevoir que le composant sanguin dont il a besoin, dans ce cas la création des centres de transfusion est un choix idéal, qui sont la médiation entre les donneurs et les receveurs dont le but est la réalisation d’une satisfaction en produits sanguins labiles(PSL) qui est n’est pas réalisable dans toutes les régions, donc l’intervention des donneurs occasionnels(familiaux) est nécessaire.
L’insatisfaction, la diminution de recrutement des donneurs réguliers et la prédominance des donneurs occasionnels est constatable au niveau de centre de wilaya de transfusion sanguine de Biskra(CWTS).
A partir de cette constatation il nous semble nécessaire dˆentreprendre une étude à partir des données statistiques prise à des rapports annuels de chacun de :
* CWTS de Biskra.
* Poste de transfusion sanguine d’Ouled Djallal.
* Banque de sang de Tolga.
Pour détecter les facteurs qui entravent la réalisation de la satisfaction au niveau de la wilaya de Biskra.
Pour atteindre mes objectifs j’ai suivi la démarche suivante :

* du sang et leurs indications.

* Une partie pratique : où l’on fait une étude statistique sur la collecte, la préparation, la distribution du sang et les besoins en produits sanguins labiles (PSL) pendant trois(03) Une partie théorique : où l’on parle du don de sang en générale et les produits dérivés années ; 2008, 2009, 2010.

Problématique :

    Notre stage pratique nous a permis de comprendre que le sang est pour l’Homme ce qu’est l’eau pour la terre et le sang est un produit biologique irremplaçable qui fait que le don de sang demeure indispensable pour sauver d’innombrables vies.
Le nombre de donneurs réguliers est passé de « 3001 en 2008 à 1444 donneurs en 2010 soit une diminution de 18,38% avec un indice de 03 donneur pour 1000 habitants en 2010, c’est un indice insuffisant pour répondre aux besoins accrus en sang par les malades, malgré les efforts fournis par l’équipe du centre dans la collecte et la promotion du don de sang et le don familial constitue plus de la moitié des dons.
A partir de cela se pose la question suivante :
« Quels sont les paramètres qui retentissent sur le don de sang et aboutis à cette insuffisance au produits sanguins ? »

Hypothèses :

1- Don de sang volontaire et régulier reste insuffisant par rapport aux taux de croissement de la population.
2- Augmentation sans cesse des accidents hémorragiques et des malades consommateurs de sang.

Lire PDF

[Télécharger] – [تحميل]

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer