Memoire infirmiers / TFE infirmiers

RÔLE DE L’I.D.E DANS LA PRISE EN CHARGE D’UN MALADE PRÉSENTANT UNE PÉRITONITE PAR PERFORATION D’ULCÈRE

Mémoire professionnel de fin d’études : Infirmier

INTRODUCTION :

   La maladie ulcéreuse gastroduodénal est une maladie largement répandue dans le monde ce qui constitue un problème de santé publique dans notre pays en raison de sa prévalence propre, la pathologie ulcéreuse est fréquente touchant 8% de la population occidentale, son évolution est chronique avec des périodes d’exacerbation et de rémission.

   La prévalence de l’ulcère duodénal est quatre fois supérieure à celle de l’ulcère gastrique.

  La maladie ulcéreuse gastroduodénal est une maladie handicapante dans la vie du malade et astreint à un régime conséquent sinon elle aboutit parfois à une redoutable complication qu’est la perforation qui est une urgence chirurgicale mettant la vie du malade en jeu.

  Outre les hémorragies, la grande complication est la perforation d’ulcère qui provoque la péritonite aigue.

  Les principes de la prise en charge des péritonites incluent des mesures générales, une antibiothérapie et un traitement chirurgical en urgence, la prise en charge de l’opéré sur l’abdomen demande des moyens et une équipe soignante adéquate et compétant.

  L’I.D.E joue un rôle très important et complexe au même temps dans le domaine de chirurgie car il assure les soins post opératoire d’un opéré, la méthodique et la compétence et l’efficacité de l’infirmier assurent le traitement définitif du malade.

  Vu toutes ces raisons expliquées, nous avons eu l’idée de choisir et traiter dans ce travail qui à pour thème :
RÔLE DE L’I.D.E DANS LA PRISE EN CHARGE D’UN MALADE PRÉSENTANT UNE PÉRITONITE PAR PERFORATION D’ULCÈRE.

   Ce mémoire comprend Cinq (05) chapitres et l’étude d’un cas concret, tout en espérant qui nous apporterons aux lectures une satisfaction et une réactualisation des connaissances.

PROBLEMATIQUE :

Durant nos stages pratiques au sein des services d’urgence et de chirurgie, nous avons constaté que les douleurs épigastriques ne bénéficient pas de tout l’intérêt qui leurs sont dues, et que la perforation d’ulcère augmente pendant le mois de ramadan.

Les questions sont :
– La douleur épigastrique favorise-t-elle toujours la perforation d’ulcère gastroduodénal et pourquoi celui-ci augmente de fréquence durant le mois de Ramadan ?
– Quels sont les dangers que cette perforation entraine ?

HYPOTHESE :

Les hypothèses sont :

  • La douleur épigastrique peut être le signe clinique de la perforation d’ulcère gastroduodénal.
  • La chronicité de l’ulcère gastrique peut provoquée une perforation.
  • La perforation est une complication redoutable et fréquente de l’ulcère gastroduodénal.
  • Le jeun du Ramadan augmente la fréquence des complications de l’ulcère gastroduodénal.
  • La perforation d’ulcère gastroduodénal peut entrainer une inflammation ou infection aigue du péritoine parfois mortelle.

Lire PDF

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer