Memoire infirmiers / TFE infirmiers

Rôle de l’ I.D.E devant Une intoxication médicamenteuse

Mémoire professionnel de fin d’études : Infirmier

INTRODUCTION :

   L’intoxication aiguë se définit comme l’ensemble des manifestations Pathologiques consécutives à l’ingestion d’aliments ou à l’absorption de produit Ou de drogue qui se comporte comme un poison dans l’organisme.

   On appelle Poison toute substance qui produit une action délétère sur l’organisme.

   Selon l’OMS, l’intoxication s’inscrit dans le cadre global des affections Accidentelles et/ou volontaires.

   Les intoxications aiguës représentent une charge de travail importante pour la Médecine pré hospitalière, les services d’accueil des urgences, les services de Réanimation, ou les centres antipoison dans beaucoup de pays.

   La voie orale demeure la voie d’absorption la plus utilisée, le risque ou les conséquences dépendent de la quantité ingérée et de la nature des produits.

   Vu l’insuffisance et / ou le manque des données statistiques fiables a notre pays, on est obligés de fondé notre analyse statistiques sur celle de l’ O.M.S effectuées a différentes territoires géographiques mondiales .

   Ce travail est basé sur l’analyse statistique de 8501 d’intoxications médicamenteuses déclaré entre 1980 et 2005 à différents services des urgences et services de réanimation, a montré que l’âge moyen de la population intoxiquée est de 21 ± 0.1an 68% des intoxiqués sont des sexes féminin, les intoxications ont lieu surtout au milieu urbain avec 88%.

En ce qui concerne les signes cliniques :

  • 43.16% des patients représentants des signes digestives associées ou non à des signes neurologiques.
  • 32.46%, des signes cardiovasculaires.
  • 11.86%, respiratoires
  • 7.94%, neurovégétatifs
  • 2.82% cutané.

  Il faut savoir que l’intoxication médicamenteuse représente une cause fréquente d’admission au niveau du service d’urgence et de réanimation.

   En Algérie l’intoxication d’origine médicamenteuse occupe le deuxième classement
après les piqûres de scorpions.

   Nous pensons que l’enjeu pour la nation que représentent les intoxications accidentelles ou volontaires est numériquement et économiquement très important pour que la spécialité toxicologie clinique ne finisse par émerger en tant que discipline hospitalouniversitaire ».

  Elles constituent de nos jours un problème majeur de santé publique.

  La présente mémoire de fin d’étude vis à déterminer les facteurs qui peuvent influencer l’évolution de l’intoxication médicamenteuse et connaître les facteurs cliniques affectant la sévérité de cette pathologie, à fin d’amélioré la gestion de cette dernière et réduire la morbidité et la mortalité provoquées par les intoxications médicamenteuses et les difficultés liées à leurs prises en charges.

PROBLEMATIQUE :

Il est vivement conseillé que tout professionnel de santé médicale ou paramédicale faire face à ce genre d’urgences avec les moyens mis a leur disposition, leur expérience, et leur connaissances spécialisés afin d’offrir une meilleur prise en charge pour sauver ces patients intoxiqués, Qu’attendant quelqu’un demande le secours.

  • Vu le manque des donnés statistiques fiable, l’intoxication médicamenteuse reste un tabou pour la santé publique,
  •  l’intoxication médicamenteuse reste elle aussi un problème au service des urgences par manque des moyens humains et matériels nécessaires, pour la prise en charge de ces patients intoxiqués.

HYPOTHESE :

La prise en charge n’est pas que médicale, elle est aussi éducatrice :

1. diagnostiquez un état d’intoxication médicamenteuse et évalué sa gravité.
2. comment conduire une démarche para clinique pour établir le diagnostic.
3. savoir exécuter la surveillance et les mesures thérapeutiques.
4. Décrire les principaux signes cliniques et symptômes présentés par les Patients
admis aux urgences pour intoxication médicamenteuse,
5. Identifier les médicaments en cause, les motifs et circonstances de Survenue,
6. Evaluer le pronostic à court terme des intoxications médicamenteuses Au service des urgences,
7. savoir aussi donner conseils et inciter les parents de contribuer d’abords prévenir et puis à éviter les conséquences

Lire PDF

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer