Memoire infirmiers / TFE infirmiers

Memoire infirmiers : LA RELATION SOIGNANT-SOIGNE EN SERVICE D’HEMODIALYSE

Introduction de TFE infirmier :

  La société algérienne pense que le travail de l’infirmier réside uniquement à faire des pansements et des injections, mais cela est une fausse vision de ce métier.

  Pendant nos trois ans de formation paramédicale, on a appris que l’infirmier a plusieurs taches, le plan humanitaire vient au premier lieu car la relation entre le patient et l’équipe soignant est très importante.

  Certains patients qui souffrent de maladies chroniques ont besoin d’un traitement spécifique car l’état moral joue un grand rôle dans l’acceptation de la maladie, mais dans la maladie chronique notamment lorsqu’il s’agit des malades en l’insuffisance rénale chronique (IRC) qui ont besoins d’un soin spécifique qui est l’hémodialyse un soin très lourd et long ou l’infirmier joue un important ,rôle (technique et relationnel).

  Dans notre travail, nous avons parlé sur l’existence relation soignant _soignée dans le service de l’hémodialyse et son influence sur la satisfaction du patient.

  Nous avons réparti cette étude sur deux parties, la première ; partie théorique qui composé de quatre chapitres:

  • L’appareil urinaire
  • IRC
  • Hémodialyse
  • La relation soignant-soigné
  • Rôle de l’ISP

  Le deuxième partie pratique, divisé en deux chapitre :

  • Méthodologie d’étude
  • Résultats et analyse
  • Analyse globale
    Comme toute recherche vous trouvez à la fin la conclusion de notre travail ainsi que des propositions.

Problématique de la recherche :

  La mission des soins infirmiers est d’aider les individus la famille et les groupes à déterminer et réaliser leur plient potentiel physique, mentale et social …

  On peut considérer que deux types des soins de nature différente mais complémentaire. Pour aider à maintenir la meilleure qualité de vie possible au patient. Par conséquent l’infirmière tisse impérativement des relations avec le patient un élément central des soins.

  Au milieu hospitalier plusieurs catégorie de patient comme notamment les patient hémodialysé ou le soignant partage le quotidien de certaines personnes soignée et cependant des mois voire des années, il tente de faire face à leur monuments de faiblesse, de découragement, de doutes et de peurs. Mais à l’autre côté le soignée connait bien que la dialyse étant un traitement palliatif et non curatif et n’amène jamais à la guérison et la nature de la prise en charge complexe et entraine des changements importants dans sa vie.

  Durant nos stages pratiques notamment dans le service d’hémodialyse on a constaté que les malades sont admis trois fois par semaine, des séances de 4 à 6 heures attaché à un générateur d’hémodialyse, c’est pourquoi le patient développe un attitude de refus et accepte difficilement les infirmiers nouveaux , il se sent rassuré par la présence des infirmiers anciens et connu par eux pendant la durée du séjour ;ça permet aux patients d’avoir une satisfaction variable.

  Il nous arrive nous comme stagiaires que le patient nous oriente « ce il faut et ne faut pas faire », quels boutons tourner et il même anticipe sur les explications faisant suite à l’infiltration etc….

  A partir de ce comportement et attitude et devant cette situation de ce type de patients vis à vis le personnel soignant ; On a pu alors poser la question suivante :

La relation soignant /soignée influence -t-elle sur la satisfaction du malade hémodialyse?

Hypothèse :

  L’existence de la relation soignant-soignée influence sur la satisfaction des patients hémodialysés

ISP = Infirmiers de Santé Publique

Memoire infirmiers [PDF]

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer