Memoire infirmiers / TFE infirmiers

Mémoire infirmier : ROLE DE L’IDE DEVANT UN PATIENT ADULTE SOUS DIALYSE PERITONEAL

TFE infirmiers - mémoire infirmier (PDF)

Introduction de TFE infirmier :

  La dialyse péritonéale est une des thérapeutique possibles pour soigner l’insuffisance rénale.

  La principe de la dialyse péritonéale est simple il utilise la membrane péritonéale comme filtre, une sorte de״ troisième rein״ le péritoine, que enture les organes de l’abdomen, constitue une cavité étanche –la cavité péritonéale –qui peut contenir plusieurs litres de liquide.il suffit dans d’introduire du liquide (dialyse) dans la cavité péritonéale ,d’attendre que ce liquide se sature en toxines provenant du corps[filtre par la membrane péritonéale]et de vider ensuite ce liquide pour le remplacer par dialysat״neuf ״ exemple de toxines.

  Deux technique sont possibles :

  1. D.P.C.A[dialyse péritonéale continue ambulatoire]
  2. D.P.A[dialyse péritonéale automatisée ]

  Dans les deux cas, les malades traites par dialyse péritonéale ont donc en permanence un cathéter dans la cavité péritonéale

Problématique :

  Tout individu prenant soudainement conscience de l’état de la maladie ,est souvent soumis à un choc psychologique brutal qui le désoriente Et le rend souvent incapable , d’accepter et de faire face à son problème de santé .

  Ainsi ,le patient nécessitant une dialyse péritonéale arrive au niveau du service de néphrologie complètement effondré, ne comprenant pas ce qui lui arrive.

  L’état d’escient se remarque par l’apparition de problèmes d’ordre physique et psychologique affectant aussi bien le patient que son en entourage.

  Le dialyse péritonéale offre plus de liberté au patient, moins de problèmes peuvent être mise en évidence, durant ou après le soin d’épuration extra-rénale, au niveau du service de néphrologie .

  Devant cette situation ,il serait nécessaire s’intéresser à la prise en charge du malade dans ses aspects aussi bien curatif que psychologiques .

  Le prise en compte des points suivant pourrait nous mettre à délimiter notre champ d’intervention .
quelles stratégies doit –on mettre en place pour sécuriser et réconforter le patient dans l’acceptation de sa maladie .

  • Comment peut –on éduquer le patient et sa famille a’ contribuer aux différents soins appropriés dans le domaine de la dialyse péritonéale?
  • Comme peut –on éviter les dénutritions et les déshydratation par rapport a’ la dialyse péritonéale ?
    Comment peut-on évitait les infections nosocomiales?

Hypothese :

  Les problèmes effectuant le patient dès son entrée à l’hôpital sont nombreux et pourraient souvent être réduits, sinon totalement éliminés par une prise en charge adéquate, en tenant compte du statut psychosociologie du patient .

  En effet ,une intervention orientée et appropriée de la part du personnel soignant reste souvent négligée au prof des différents Soins à prodigue .

  En autre la répétition des séance es péritonéale chez le même patient doivent interpeller la vigilance et la rigueur du personnel soignant devant les risques d’infections, de dénutrition et de déshydratation.

  Le manque d’information sur la maladie et le traitement dans de pareilles situations fragilise considérablement le patient ,cette lacune à souvent pour conséquence l’évolution vers des répercussion négatives
Sur la qualité des soins infirmiers.

  L’absence d’un guide thérapeutique et d’hygiène de vie à l’intention du patient est un des éliment négatif dans la qualité des soins à prodiguer.

  Sa mise la service peut avoir un impact direct et positif dans la relation Soignent –soigné .

  Le travail pénible d’une part et le manque d’actualisation des Connaissances du personnel soignant d’une part sont autant d’arguments qui peuvent conforter nos hypothèses.

Lire le memoire en ligne (PDF)

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer