Memoire infirmiers / TFE infirmiers

Memoire infirmiers : L’ISP face aux exigences de manipulation des dispositifs médicaux

Introduction de TFE infirmier :

  Le monde professionnel du secteur de la santé est composé d’un regroupement d’unités médicales qui assurent le fonctionnement et la gestion de différents services hospitaliers. Parmi ces derniers, le travail dans le service des soins intensifs est hautement différent.

  C’est un service qui fait peur, car le plus souvent les patients y demeurent entre la vie et la mort, il nécessite un plateau technique lourd, une équipe médicale et paramédicale particulièrement compétente et performante et des appareils sophistiqués. Le but de ce service est de rétablir l’ensemble des fonctions vitales des patients temporairement maintenus en vie grâce à des machines qui remplacent un ou plusieurs de leurs organes vitaux ou les surveillent.

  Les infirmiers dans le service des soins intensifs sont au cours de la prise en charge des patients de réanimation, parmi les nombreuses compétences qui les caractérisent, leur rôle est primordial notamment dans la surveillance des paramètres vitaux, le nursing approprié aux patients de réanimation , des soins de haute technicité pour les patients surtout le maintien des malades intubés-ventilés ou des malades trachéotomisés qui nécessite un matériel de plus en plus sophistiqué et coûteux, l’infirmier de réanimation doit avoir des connaissances et des compétences en lien direct avec l’utilisation de celles-ci, qui permettent la surveillance continue et les soins des patients sur le plan cardiaque et respiratoire et sur le plan médicamenteux.

  L’infirmier débutant dans un service de soins intensifs est disposé d’utiliser des machines sophistiquées donc il doit être formé et compétent à l’utiliser pour être autonome vise à vis des dispositifs médicaux dans son travail

  Pour cette raison nous avons décidé de traiter ce sujet dans un mémoire de fin d’étude composé de deux volets :

  • Partie Théorique : répartie en quatre chapitres :
    Chapitre 1 : La réanimation.
    Chapitre 2 : L’infirmier.
    Chapitre 3 : Les dispositifs médicaux.
    Chapitre 4 : Le protocole de soin infirmier.
  • Partie pratique : réservée aux aspects méthodologiques de notre recherche, l’analyse des principaux résultats, une conclusion et des suggestions.

Problématique de la recherche :

  Le soin intensif est un service qui fait peur, car le plus souvent les patients y demeurent entre la vie et la mort. Il accueille plusieurs patients à des pathologies variées, tous ont besoin des dispositifs médicaux sophistiqués et couteux pour remplacer un ou plusieurs organes vitaux défaillants et pour la surveillance continue des paramètres vitaux.

  La responsabilité de la surveillance des patients bronchés à ces machines, en plus la programmation des réglages des alarmes et le contrôle des dispositifs médicaux machines incombent à l’infirmier de réanimation. Ce dernier doit avoir des connaissances et des compétences en lien direct avec l’utilisation de celles-ci.

  Pourtant, à la lumière des stages que nous avons effectués pendant nos études, nous savons que nous ne sommes pas opérationnels sur tous les dispositifs médicaux que nous devrons utiliser. Nous n’avons pas les connaissances préalables dans notre formation initiale en réanimation pour l’utilisation des appareils comme l’appareil de ventilation assistée ou du monitorage usuel ou la programmation des réglages des alarmes et leur contrôle.

  Pour tout ça la question centrale qui s’impose :
Comment l’infirmier affronte-il les difficultés de la manipulation des dispositifs médicaux machines ?

Hypothèse :

  Pour répondre à cette question problème nous proposons l’hypothèses suivante :
-Le protocole de soins infirmiers facilite la manipulation des dispositifs médicaux machines.
-L’actualisation des données de l’ISP facilite la manipulation des dispositifs médicaux.

ISP = Infirmiers de Santé Publique

Memoire infirmiers [PDF]

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer