Memoire infirmiers / TFE infirmiers

PANSEMANT D’UN ENFANT BRULÉ AU NIVEAU DU SERVICE DE CHIRURGIE INFANTILE

Mémoire professionnel de fin d’études : Infirmier

INTRODUCTION :

   La brûlure est une agression extrêmement fréquente qui, dans sa version importante, fait partie des accidents du quotidien, ne se définissent pas comme une maladie mais comme un défaut d’attention, c’est la destruction du revêtement cutané, parfois même, des plans sous-jacents, ce revêtement ou la peau proprement dite est considéré comme un organe plus large de l’organisme constitue l’enveloppe protectrice, vitale avec ses fonctions capitales (barrière mécanique, cosmétique, thermorégulation).

   L’atteinte de son intégrité a des conséquences physiologiques et même psychologiques, parmi celles-ci, il y a celles qui nécessitent une hospitalisation.

   Les causes des brûlures diffèrent en effet suivant le sexe, l’âge, le développement socio-économique, les habitudes et le type d’habitat, et la gravité est essentiellement liée à l’étendue de la surface corporelle brûlée et la profondeur. Les plus fréquentes sont les brûlures thermiques et nous insisterons sur les accidents domestiques qui sont d’une extrême fréquence notamment chez l’enfant et qui doivent être évitées parce que la mortalité reste élevée surtout chez l’enfant de moins de 2 ans à celle observée chez l’adulte.

   En milieu hospitalier, des complications peuvent survenir prématurément et tardivement. Juste après l’accident, une infection superficielle se produit sûrement. L’Asepsie correcte de la lésion permet de limiter l’infection c’est pour ça le patient brûlé doit être pris en charge correctement pour éviter les complications, cette prise en charge observée dans les soins thérapeutiques (médicamenteuse), des soins locaux (pansement stérile), diététiques et psychologiques. La prise en charge nécessite une connaissance des nombreuses classes thérapeutiques et des dispositifs utilisables localement.

   Les parties brûlées sont marquées par des cicatrices, se font à l’aide de pansements changés régulièrement soit en milieu hospitalier ou à domicile.

   Si l’enfant a subi des soins à domicile, les parents doivent s’assurer de poursuivre la réparation de l’accident. Notre travail comporte deux parties :

1. Une présentation bibliographique, portant deux chapitres : le chapitre I de l’anatomie et physiologie de la peau, et le chapitre II de la brûlure et tout ce qui la concerne.

2. Une partie expérimentale, qui comprend les études des cas brûlé chez l’enfant suivie par une interprétation de l’observation. Et enfin une conclusion générale.

PROBLEMATIQUE :

   La peau est un tissu épithélial qui protège l’organisme contre l’infection des intempéries (chaleur, froid), les chocs est joue un rôle important dans l’équilibre hydro-électrique et thermique par la sudation et respiration donc la peau est vitale et aussi esthétique qui peut êtres affecte : par des agents agressifs et provoquer la brûlure.

   Les brûlures représentent une part importante de la pathologie accidentelle de l’enfant, se définie comme une atteinte primitive de la peau, des muqueuses et/ou tissus sous jacents par des agents thermique, chimique, électrique ou par des radiations, 70 % des brûlures chez l’enfant résultent d’accidents domestique.

   Les brûlures sont maintenant couramment classés comme: superficielle, d’épaisseur partielle superficielle, profonde épaisseur partielle et épaisseur complète, cependant ces indices sont difficiles à évaluer à ce stade.

   Les brûlures peuvent se compliquer surtout par l’infection qui peut être fatale amenant le patient à des cicatrices vicieuses. Durant notre stage en chirurgie infantile on a constaté, par la prise en charge et la surveillance d’un enfant brûlé on peut éviter l’infection.

   Cette prise en charge repose sur: la modalité de la technique d’un pansement aseptique, l’antibiothérapie, la compensation hydroéléctrolytique et la diététique.

   Pour prévenir les complications chez un brûlé et plus précisément l’infection : est ce que le pansement chez un enfant brûlé se fait selon les règles?

HYPOTHESE :

   En dehors de l’adéquation de la conduite thérapeutique et du comportement du patient, les complications chez un enfant brûlé en milieu hospitalier « Chirurgie Infantile de BISKRA » peut trouver l’explication dans :

   Les règles de la technique d’un pansement stérile ne sont pas respectées.

Lire PDF

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer