Memoire infirmiers / TFE infirmiers

Memoire infirmiers : L’INTERET DU PORT DE GANTS DANS LE MILIEU HOSPITALIER

Introduction de TFE infirmier :

  Depuis quelques années, les pouvoirs publics et les hôpitaux se sont emparés du problème et développent une politique de prévention importante. Les résultats sont encourageants. Malgré cela, les conséquences des infections nosocomiales sur l’état de santé des personnes atteintes peuvent être très graves.

  Parmi les bactéries responsables d’infection dans les hôpitaux, la proportion de souches multirésistantes est parmi les plus élevées d’Europe : l’ensemble des staphylocoque isolés à l’hôpital sont résistants à la méthiciline ; la résistance des Klebsielles aux lactamines est fréquente.

  D’autres germes hospitaliers multirésistants posent des problèmes thérapeutiques les Entérobactéries résistantes au lactamines, les pseudomonas aeruginosa multirésistants .

  La recommandation du port de gants en tant que protection individuelle est apparue avec les « précautions universelles »,entraînant à l’hôpital leur utilisation grandissante et pas toujours conforme aux recommandations.

  Les gants préviennent les contacts cutanés avec le sang et les liquides biologiques ; ils réduisent l’inoculum lors d’une piqûre, surtout avec une aiguille pleine. Néanmoins, ils ne sont utiles que dans le respect de règles strictes de bon usage. Mal utilisés, ils peuvent même êtrenéfastes, notamment pour le malade, l’exposant au risque de transmission croisée.

  le respect des règles strictes de bon usage du gant en milieux hospitaliers peut étre diminuer le taux des infections dites liées aux soins pour tous les patients et les soignants

  Et pour cette raison j’ai entamé une modeste recherche dans ce contexte pour étudier le thème suivant : « l’interet du port de gants dans le milieu hospitalier »

  A cet état, j’ai débuté mon travail par la formulation d’une problématique suivi d’hypothèse ; une analyse et interprétation des différents éléments.

Ma mémoire comporte deux parties :
Partie théorique : qui contient trois chapitres sont :

  • Chapitre I : les gants
  • Chapitre II Les infections nosocomiales
  • Chapitre III : l’asepsie et les Moyens de prévention

partie pratique: qui comporte deux chapitres sont :

  • Chapitre IV : L’aspects méthodologique
  • Chapitre V : Présentation, interprétation et analyse des résultats

Problématique de la recherche :

  Les infections nosocomiales sont des infections contractées lors d’un séjour dans un établissement de santé (hôpital, clinique…). Plus précisément, on parle d’infection nosocomiale lorsque celle ni n’existait pas chez le patient lors de l’admission, ni pendant les 48 premières heures à l’hôpital .les infections nosocomiales sont une cause majeure de morbidité et de mortalité.

  les Gants destinés protéger et prévenir le risque de contamination du patient par les germes présents sur la peau des mains du personnel, ainsi qu’à protéger, en deuxième intention, et prévenir le risque de contamination de l’utilisateur en cas de contact avec des substances infectées (sang, liquide organique,déchet,…).

  le respect des règles strictes de bon usage du gant , lors de la realisation des soins, permet de reduire le nombre des germes responsables d’infection dans les hôpitaux.
Au cours de mon stage pratique au niveau des différents services j’ai constaté une négligence du port des gants

  par les professionnels de la santé, et taux de l’infection nosocomiale est élevé,ce qui j’ai à inciter à poser la question suivante :
Qp : Comment prévenir le risque d’infection nosocomiale ?

Hypothèse :

  Pour répondre à cette question problème je propose l’hypothèse suivante :
– le respect des règles strictes de bon usage du gant par les professionnels paramedicals prévenir le risque d’infection nosocomiale .

ISP = Infirmiers de Santé Publique

Memoire infirmiers [PDF]

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer