Memoire infirmiers / TFE infirmiers

Memoire infirmiers : La participation de l’infirmière de santé publique au sein d’une équipe pluridisciplinaire devant la psychologie d’une femme primipare ayant subit une hystérectomie d’urgence

TFE infirmiers (PDF)

Introduction de TFE infirmier :

  L’utérus symbole de la féminité a été longtemps rendu responsable de tous les maux supposés ou réels de la femme. Grâce au développement de la médecine en particulier la chirurgie et l’anesthésie réanimation, l’hystérectomie est devenue une intervention courante.

  L’hystérectomie, exérèse de tout ou une partie de l’utérus, est une intervention qui consiste à enlever le corps de l’utérus (hystérectomie subtotale), ou le corps et le col de l’utérus (hystérectomie totale), les trompes de Fallope et les ovaires sont souvent concernés (hystérectomie totale plus annexectomie) ; ce dernier cas étant rarissime en urgence.

  L’hystérectomie est une intervention qui remonte à la nuit des temps :

  La première hystérectomie vaginale aurait été pratiquée par Soranus à Ephèse, il y a plus de dix-sept siècles.

  Cependant l’hystérectomie d’urgence, intervention ultime pour garantir la survie maternelle, s’impose si l’état hémodynamique est difficilement contrôlable, si l’utérus ne peut être conservé en cas de : placenta acreta, rupture utérine, perforation utérine, des pelvipéritonites. L’ablation de l’utérus au cours de la grossesse ou dans le post partum est une décision lourde de conséquences, découlant d’une situation menaçant la survie de la femme. Dans la plupart des cas le pronostic foetal n’entre pas en ligne décompte.

  L’anomalie de placentation et l’atonie utérine représentent les premières indications d’hystérectomie obstétricale d’urgence.

  Au niveau théorique, les sciences humaines nous offre une approche philosophique de l’origine et du fondement de notre futur métier, mais aussi des théories et des conceptions diverses et enrichissantes ; la législation nous fait prendre conscience de nos responsabilités à tout niveau, mais c’est aussi en grande partie sur le terrain que l’on apprend notre métier : les termes de communication, de relation soignant soignée ainsi que la notion de responsabilité prennent tout leur sens. Au final c’est auprès du patient que l’on découvre notre métier comme étant un art et une passion.

  Dans nos établissements de santé, le travail en équipe est une tradition qui remonte assez loin dans l’organisation des soins. En réalité, cette manière de structurer les tâches tire son origine des études sur la dynamique des groupes restreints, des années 1960. Depuis, des équipes ont été formées dans la plupart des établissements. D’autant qu’à la suite de la pénurie d’infirmières, une nouvelle catégorie de soignantes était née, les auxiliaires, qu’il fallait intégrer dans les services.

  La prise en charge d’une femme primipare hystérectomisée en urgence est multidisciplinaire. Elle nécessite de nombreux intervenants médicaux et paramédicaux, tels que le médecin, l’infirmière, la sage-femme et le psychologue. L’infirmière tient une place importante au sein de cette équipe. En effet, il est de son rôle de prévenir et d’évaluer la souffrance et la détresse des patients et de participer à leur soulagement. On se trouve alors une double prise en charge à offrir à la patiente, sur le plan physique, et sur le plan psychique.

  Par ce travail nous essayons d’analyser, la situation actuelle concernant : la participation de l’infirmière de santé publique au sein d’une équipe pluridisciplinaire devant la psychologie d’une femme primipare hystérectomisée en urgence (L’enquête réalisée aux niveaux du service de gynécologie).

  Notre travail de recherché est composé de deux parties: une partie théorique et une partie pratique.
La partie théorique comporte les chapitres suivants:
Chapitre 1: Rappel Anatomo-Physiologique de l’appareil génital féminin.
Chapitre 2: Hystérectomie.
Chapitre 3: le rôle de l’ISP devant une femme primipare hysterectomisée en urgence.
Chapitre 4: la participation de l’infirmière au sein d’une équipe pluridisciplinaire devant la psychologie d’une femme primipare ayant subit une hystérectomie d’urgence.

  La partie pratique est réservée aux aspects méthodologiques de notre recherche, à l’analyse et l’interprétation des principaux résultats, une conclusion et des suggestions.

Problématique de la recherche :

  C’est lors de nos études de formation que nous avons eu l’envie de devenir infirmiers : pour pouvoir aider les patientes, participer au travail d’équipe, faire un travail relationnel, auprès des patients, participer à une prise en charge physique et psychique.

  La majorité des hystérectomies sont réalisées en urgence et les autres sont réalisés pour des indications bénignes, l’important est d’améliorer la qualité de vie, ce que montrent les études cliniques. Le stress peut avoir différentes répercussions sur les personnes. Cependant, celles-ci ne subiront pas personnellement les mêmes conséquences. En effet, chaque femme réagit différemment face aux situations car le stress se développe proprement au caractère de l’individu, ainsi trois conséquences peuvent apparaître :

  • Conséquences affectives : anxiété, violence, dysphorie tristesse, perte d’espoir, agressivité envers l’entourage.
  • Conséquences psychologiques et psychiatriques : fatigue chronique, syndrome d’épuisement, neurasthénie, dépression, dysthymie, cyclothymie, troubles bipolaires.
  • Conséquences somatiques : fatigue, céphalée, boule dans la gorge.

  Face a cette situation et suite a des observations et des entretiens avec les psychologues et les patientes du service on a remarqués que la majorité de ces dernières ont une résistance d’accepter leur situation nouvelle et épreuves des troubles énormes d’aspects psychologiques.

  Tout cela nous a poussés à poser cette question problème comme suite :
En quoi consiste l’intervention infirmière de santé publique à réduire le retentissement psychologique agit-elle sur une patiente primipare hysterectomisée en urgence ?

Hypothèse :

  L’intervention infirmière d’ordre relationnel au sein d’une équipe pluridisciplinaire a un effet très important dans l’accompagnement psychologique d’une femme primipare hysterectomisée en urgence.

ISP = Infirmiers de Santé Publique

Memoire infirmiers [PDF]

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer