Memoire infirmiers / TFE infirmiers

Mémoire infirmier : PREVENTION ET DEPISTAGE PRECOCE DU CANCER DU SEIN

TFE infirmiers - mémoire infirmier (PDF)

Choix du thème :

  Le cancer du sein est toujours suivi de troubles d’ordre psychologique, ce genre de perturbation s’exprime lors des discussions auprès de l’entourage. En essayant de trouver la source de ces craintes et angoisses, nous nous sommes retrouvées au coeur de ce sujet, expliquant aux femmes cette maladie et ses signes d’alarme.

  Lors des discussions familiales ou entre amies, nous avions remarqué que les femmes n’avaient presque aucune idée sur le cancer du sein, et qu’elles voulaient mieux le connaître, et surtout comment le prévenir et l’éviter.il nous a paru donc plus facile et plus important de leur parler du dépistage que de leur parler de la maladie et ses moyens thérapeutiques.

  C’est pour quoi que nous avons choisi la prévention et dépistage précoce du cancer du sein pour thème

  Avec la prise en charge des cas qui se présentent au niveau du service Donc nous essayons de sensibiliser les femmes en cernant les facteurs de risque et en éclaircissant les mesures et moyens actuelles de dépistage tout en insistant sur le rôle important de l’infirmière dans ce domaine ; plutôt le cancer du sein est dépisté, plus grandes sont les chances de guérison.

Problématique :

  Chaque année, environ 7500 cas de cancer de sein sont enregistrés dans Notre pays, tout en sachant que ce type de néoplasie en Algérie vient en tête des tumeurs malignes chez la femme et constitue la première cause de mortalité chez la population féminine, avec environ 3500 décès enregistrés chaque année. . Il représente 37,7% de l’ensemble des nouveaux cancers chez la femme pour l’année 2006. Le taux d’incidence, (c’est-à-dire le nombre de nouveaux cas) de cette maladie est de 50 pour 100 000 femmes, soit l’équivalent de 7500 nouveaux cas pour l’ensemble de la population féminine algérienne.

  La Fondation algérienne pour la recherche médicale (Forem), a souligné que ce cancer constitue la première cause de mortalité chez la femme en Algérie. Cette réalité est due à l’absence d’une politique de prévention.
L’absence d’un dépistage sérieux fait que l’incidence de ce type de cancer dans notre pays est de 3 à 4 fois plus faible que dans les pays où le dépistage est réalisé.

  • la prévention, la sensibilisation et surtout le recours au dépistage précoce reste le meilleur moyen de lutte cotre le cancer du sein.

  En cadre ascendant en Algérie la sonnette d’alarme à été tirée dernièrement par le ministre du travail et de solidarité.

  La question posée :
Y à-t-il des mesures de prévention efficaces pour réduire le risque des cancers du sein et améliorer les chances de guérison ?

Hypothese :

  Il n’existe aucune mesure de prévention permettant d’éviter avec certitude le cancer du sein. Mais un dépistage précoce reste le principal moyen de lutte contre la maladie, il permet d’améliorer les chances de survies que l’issue de cancer du sein.

Lire le memoire en ligne (PDF)

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer