Memoire infirmiers / TFE infirmiers

Mémoire infirmier : L’IMPACT DES GARDES DE NUIT SUR LA QUALITE DE SOINS

TFE infirmiers - mémoire infirmier (PDF)

Introduction de TFE infirmier :

  La nuit occupe une place particulière dans la réalité de la société, c’est un temps de repos, de sérénité et de calme.

  C’est une source de pénibilité qui peut être un choix volontaire ou imposé et qui varie selon le métier et les tâches, mais aussi selon les individus, et les facteurs liés à l’habitude de ce type de travail, et qui peut avoir des impacts physiques, psychologiques et sociales sur les salariés.

  En effet, le travail de nuit n’apparait pas comme naturel dans le domaine de la santé il constitue une partie structurale de l’activité des infirmiers.

  Le recours au travail nocturne doit être exceptionnel, en prenant compte des moyens de protections, de la sécurité et de la sante des infirmiers et être justifier par la nécessite d’assurer la continuité des soins et répondre à un besoins de sante.

  En plus, le travail de nuit présente des conditions spécifiques, la spécificité de ces conditions est plus accentuée dans le service des urgences, qu’a la particularité de vivre l’imprévu et de s’adapter au changement continu.

  En conséquence, Les conditions du travail nocturne des infirmiers peuvent avoir des répercussions importantes sur la qualité des soins dans la mesure où elles peuvent augmenter le séjour des patients, compliquer son état de santé, et également favorisent l’insatisfaction des besoins des patients la nuit

Problématique :

  Les conditions particulières du fonctionnement de pédiatrie durant la garde de nuit ne donnent pas toujours à l’infirmier les moyens d’assurer la qualité de soins, ce qui la influence négativement à cause de nombre restreint de personnel et à la surcharge de travail.

  En effet, la surcharge du travail, l’insuffisance et l’inefficacité du matériel, la durée très longue de garde (de 19h_ 7h du matin) et l’insuffisance des mesures de protection accentuent les responsabilités de l’infirmier.

  Au cours de nos stage de formation dans l’établissement publique hospitalier (EPH) de Barika, dans le service de pédiatrie, nous avons constaté que :
Les infirmiers travaillant la nuit, rencontrent plusieurs difficultés, nous avons posé, donc la problématique suivante :

  • Comment améliorer les conditions de garde de nuit et son impact sur la qualité de soins au niveau de service de pédiatrie ?

Hypothèses :

– Les moyens pour assurer une meilleure qualité de soins (personnel-matériel).
– Répartition des taches.

Lire : mémoire en soins infirmiers

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer