Memoire infirmiers / TFE infirmiers

Mémoire infirmier : Les Accident D’exposition Au Sang

TFE infirmiers - mémoire infirmier (PDF)

Introduction de TFE infirmier :

Ce mémoire de fin d’étude constitue la synthèse d’un travail personnel sur un thème d’intérêt professionnel axé sur l’hygiène, la discipline dans la vie professionnelle.

Depuis 1998, il existe une circulaire relative à la prévention de la transmission d’agents infectieux véhiculés par le sang ou les liquides biologiques dans les établissements de santé. Elle énonce différentes mesures, telles que :

  • la surveillance des accidents d’exposition au sang (AES) et l’information du personnel soignant à l’application de ces mesures ;
  • la vaccination du personnel soignant ;
  • le choix d’un matériel adapté ;
  • la prise en charge des AES (accident d’exposition au sang).

Elle rappelle également les précautions générales d’hygiène ou “ précautions standard ” à respecter lors des soins aux patients.

L’ensemble de ces mesures a pour objectif d’améliorer la qualité des soins aux patients.

Toutefois la prévention du risque infectieux n’est pas une mission impossible dans les services, bien au contraire les mesures préventives doivent être mises en oeuvre dès les premiers soins.

Problématique :

La promotion de la santé, la prise en charge de la maladie, les soins et le rétablissement des personnes physiquement et mentalement atteints est un ensemble de responsabilités sur le compte de l’infirmier.

Pour assumer ces responsabilités qui lui sont assignées, le personnel infirmier doit user de son habilité et ses connaissances tant théoriques que pratiques dans le but de dispenser des soins efficaces d’une façon justifiée, mais cette efficacité peut être compromise par de lourdes taches dont l’infirmier est appelé à remplir durant sa journée de travail, à ne pas oublier des conditions de travail parfois difficiles pour lui (manque de matériel suffisant pour faciliter la tache et même pour se protéger contre la contamination, en plus, son mépris et ignorance face au risques exposés.

Chaque année dans les collectivités et établissements de santé, des agents se font piquer par des aiguilles, soit lors d’activités de soins, soit lors de la collecte et le traitement des déchets ménagères.

L’exposition accidentelle au sang due à une piqure ou un objet tranchant sans avoir porté des gants se rencontre fréquemment dans nos services sanitaires, entre autres le service des urgences.

Ce qui présente un risque énorme de contamination par les maladies infectieuses, événement remarquable qui nous a poussées à choisir le sujet comme thème de mémoire.

On se demandant pourquoi y’a-t-il assez de cas d’accident ?

Comment prévenir les accidents d’exposition au sang par respect de port des gants ?

Hypothese :

On cherche à vérifier si le port de gants suffira suffisamment à diminuer la fréquence d’accidents à lui seul, si non il faut l’information et perception de risque ou bien éviter la surcharge de travail et la Vaccination :

Pour prévenir les conséquences d’un accident d’exposition au sang, des vaccinations sont redues obligatoires ou fortement recommandées en fonction du risque d’exposition et de la profession.

Lire le memoire en ligne (PDF)

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer