Memoire infirmiers / TFE infirmiers

HYPERTENDUS ET NIVEAU D’EDUCATION SANITAIRE

Mémoire professionnel de fin d’études : Infirmier

INTRODUCTION :

   Dans notre étude, nous traitons le sujet très inquiétant, de l’hypertension artérielle, une pathologie qui ne cesse de compter ses victimes selon les rapports épidémiologiques de l’O.M.S : l’hypertension artérielle augmente la morbidité et la mortalité cardio-vasculaire.

   Elle est, par ailleurs, une pathologie à part entière qui affecte principalement le cerveau, le coeur et les reins.

   Elle est beaucoup plus redoutable par ses complications d’où l’intérêt que revête l’adaptation du mode de vie des patients, c’est ce qu’on appelle: “l’hygiène de vie” pour “apprendre à vivre” avec sa maladie et que l’équipe soignante doit assurer par l’éducation sanitaire profitant des moments de soins.

  Le but de toute éducation est d’arriver à un niveau “optimal” d’autonomie du patient en lui apprenant un ensemble de comportements lui permettant de “gérer” sa maladie et surtout d’éviter ses complications .

PROBLEMATIQUE :

   Alors, peut-on établir une relation entre le niveau de cette éducation sanitaire et l’apparition de ces complications chez les hypertendus.

HYPOTHESE :

   Les complications liées à l’hypertension artérielle essentielle sont expliquées, entre autres facteurs, par un déficit d’éducation sanitaire acquise en matière d’hygiène de vie, chez les hypertendus.

Lire PDF

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer