Memoire infirmiers / TFE infirmiers

Mémoire infirmier : La prévalence des escarres

TFE infirmiers - mémoire infirmier (PDF)

Introduction de TFE infirmier :

  Le corps humain, par sa constitution anatomique, présente plusieurs saillies osseuses. Par contact avec un plan dur, ces saillies osseuses peuvent être le siège des escarres.

  L’escarre, est une plaie au niveau des zones d’appui, qui concerne les patients alités, le plus souvent d’âge avancé, altérés et dont la mobilité et la sensibilité sont réduites. A domicile aussi, le risque de l’apparition d’une escarre est souventbienprésent dans l’entourage d’une personne qui restesouvent dans la même position, dans son fauteuil ou son lit.

  L’escarre est une pathologie encore trop fréquente dont les mécanismes de constitution sont cependant connus.

  La prévention donc, reste dans tous les cas, le seul et unique moyen qui permet d’éviter la gaspillage économique, sociale et humain, mais cette prévention demande une grande prise en charge sur le plan physique et moral des malades, un esprit d’équipe, une accumulation de nouvelles connaissances, permettant une meilleure prévention activant la guérison et apportant des éléments thérapeutiques nouveaux et efficaces. Cette prévention doit veiller au confort du malade, c’est une prévention de tout instant.

  Il s’agit, avant tout, d’établir une conduite commune en matière de prévention et de traitement et par la même d’aboutir à une prise en charge harmonieuse et structurée, multidisciplinaire de cette maladie, adaptée à nos patients et aux possibilités de nos hôpitaux.

Problématique :

  Ce travail permis d’apprécier les différents aspects de la prise en charge des escarres : le préventif, le curatif, le relationnel, l’éducatif.

  L’escarre est une plaie grave car elle peutse creuser jusqu’à atteindre les musclesparfois jusqu’à l’os et mettre des mois àcicatriser. La lutte contre les escarres représente une problématique quotidienne pour les équipes hospitalières et extrahospitalières, est donc le coeur du rôle propre infirmier.

  Suite à notre pré-enquête durant la période de la formation pratique du 10/10/2016 au 30/10/2016 au niveau de service de traumatologie femme en CHU de Batna nous avons remarqué suite à la durée et le séjour de l’hospitalisation que sur les 30 patiente admise on trouve 9 patientes présentent des escarres soit 32%.

  Nous nous somme de ce faite posée la problématique suivante :
Pourquoi, y’a-t-il une prévalence assez accrue des escarres au milieu hospitalier notamment le service traumatologie femme ?

Hypothèse :

Protocole et gestion du travail infirmier.

Lire : mémoire en soins infirmiers

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer