Memoire infirmiers / TFE infirmiers

Mémoire infirmier : EDUCATION SANITAIRE D’UN PATIENT COLOSTOMISE

TFE infirmiers - mémoire infirmier (PDF)

Introduction de TFE infirmier :

  La colostomie est un acte chirurgical qui consiste à créer un abouchement artificiel (temporaire ou définitif) dans un segment du colon, ce qui n’est pas sans risques, ceux-ci peuvent revêtir un caractère médico-chirurgical modéré mais aussi des retombées d’ordre psychologique et atteindre ainsi « l’image de soi » du stomisé.

  Pour des raisons préventives, l’approche soignante puise dans les situations de soin, aidée par les techniques d’I.E.C, afin de minimiser ces risques en provoquant, chez les patients, des comportements adaptés aux circonstances, entre autres des connaissances relatives à la nouvelle situation, des gestes techniques d’entretien de la stomie et d’hygiène.

  Notre étude consiste à explorer la réalité d’une des fonctions infermières qui est l’I.E.C (information, éducation, communication) qui est une combinaison de techniques et de principes cohérents visant l’autonomie du patient, contraint de cohabiter, de façon momentanée, avec une maladie ou une situation médicale difficile, avec tout ce qu’elle puisse générer sur les plans : médical, physique, psychosocial, intellectuel…et de s’assurer de l’existence d’une éducation sanitaire au profit de ces patients et d’évaluer son niveau d’acquisition en évaluant les modalités de transfert des savoir-faire par l’infirmier profitant de la situation du soin en la transformant en situation d’apprentissage.

  Notre étude se divise en deux parties :

  • Théorique : puisant dans les ressources théoriques, les règles et les principes relatifs au phénomène de colostomie ainsi que dans l’éducation sanitaire inscrite dans le programme I.E.C santé, D’une part, et dans les règles méthodologiques, d’autre part.
  • Et pratique : dont nous exposons les résultats relevés par de biais d’observation, l’analyse des informations recueillies relatives aux gestes de transfert des informations et de savoir-faire adoptés par l’infirmier lors de la réalisation du soin de stomie afin d’atteindre un niveau d’autonomie optimal du patient.

  Apparemment, et à lumière des résultats obtenus, nous confirmons qu’il y –a autant d’insuffisances dans la pratique infirmière qui, hélas, entravent l’éducation des patients.

Problématique :

  La colostomie est un acte chirurgical qui consiste à créer un abouchement vers l’extérieur d’un segment du colon (dit aussi anus artificiel), elle peut être de façon définitive ou temporaire. Vu le rôle important du colon dans l’absorption de l’eau, des électrolytes et certaines vitamines, la colostomie peut interrompre l’absorption de ces éléments à ce niveau intestinal d’où la nécessité de compenser cette perte par voie généralement orale et l’adaptation de la digestion à un régime spécifique de compensation.

  Outre le problème de digestion, et particulièrement d’absorption, s’ajoute la fonction d’une double éducation du patient : l’alimentation, l’hygiène (l’entretien de l’image de soi) et l’entretien de la stomie. l’infirmier, lors du soin de la stomie, doit assurer l’information et l’éducation du patient en matière d’entretien de la stomie et du respect du régime d’un colostomisé donc, l’informer sur la composition de l’alimentation et lui apprendre les gestes techniques adéquats relatifs au changement du dispositif de la stomie et le vidange du contenu de celle-ci.

  Le moment de soin est une opportunité de choix car il représente le temps d’une grande écoute. Ce qui permet à l’infirmier d’user de toute sa compétence afin d’assurer une transformation de « la situation de soin » en « situation d’apprentissage » : L’infirmier doit ramener le patient à adopter un mode de vie adapté à son état en lui proposant des « comportements » et en lui facilitant leur acquisition, dans un climat de loyauté, de sécurité et de confiance.

  Durant nos stages pratiques dans plusieurs services de chirurgie, nous avons remarqué des opérés revenir aux services pour changer leurs stomies ou dans des situations de constipation ou d’inflammation de la stomie, d’autres demandant des conseils diététiques d’où nous nous sommes interrogés sur l’efficacité de la fonction d’éducation infermière de ces opérés en d’autres termes : est-ce l’éducation de ces opérés, en matière d’hygiène et d’entretien de la stomie, est assurée et est-ce qu’elle est efficace ?

Hypothese :

Même si elle est assurée, l’éducation des patients en matière d’hygiène et d’entretien de la colostomie temporaire, reste inefficace.

  L’éducation est une des fonctions de l’I.D.E, elle vise l’autonomie du patient

  Nous allons évaluer le degré d’acquisition des informations et des gestes d’entretien de la stomie chez les colostomisés pour évaluer si cette fonction d’éducation est assurée par le corps soignant et si elle est efficace.

  Nous allons vérifier si, au cours des soins, les infirmiers effectuant la tache des soins, assurent cette éducation et à quel degré, en utilisant une grille d’observation qui porte sur les éléments d’information et de transfert de gestes techniques relatifs à l’entretien et au changement correcte de la stomie.

Lire le memoire en ligne (PDF)

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer