Memoire infirmiers / TFE infirmiers

La toilette quotidienne chez un patient grabataire

Mémoire professionnel de fin d’études : Infirmier

INTRODUCTION :

   Le nursing est le soin primordial dans la préservation de la santé de l’être humain, c’est l’ensemble de gestes infirmiers destinés à éviter ou à limiter les complications qui risque d’aggraver l’état du patient .

   Les soins d’hygiène corporelle et de confort sont des prestations de base dispenses à toute personne ne pouvant subvenir à ses besoins sans aide. Ils font partie intégrante du rôle infirmier propre.

   Il est aussi un support à la relation d’aide, il détermine la qualité et l’aisance même du soin infirmier : ” prendre soin “, avec sensation de bien être, dans sa peau.

   En dépit de ce qui précède, nous avons voulu déterminer, au terme de notre étude, la valeur de la toilette quotidienne pour un patient grabataire admis au service des soins intensifs.

   Conformément à la technique de la toilette quotidienne, nous avons choisi les éléments mettant en lumière la qualité de l’acte tel que : l’état cutanée, l’odeur corporelle, l’haleine …, nous permettant d’évaluer la réalisation de la toilette.

   Nous avons argumenté notre hypothèse par la prise des observations sur l’état physique de propreté de certains patients grabataires et évaluer avec la technique dispensée.

   En vu des résultats obtenus nous avons proposé quelques suggestions en vue d’améliorer la situation et sensibiliser le personnel para médical sur l’importance de l’hygiène corporelle chez les patients grabataires.

PROBLEMATIQUE :

   L’hygiène corporelle fait partie des soins de sécurité, ce sont des besoins fondamentaux de l’être humain, selon la théorie de V. HENDERSON, et selon les cours de soins infirmiers qui disent que l’homme doit, maintenir un corps propre et se protéger contre les agressions extérieures, en particulier , thermiques et microbiennes ,elle fait partie des soins relevant du rôle propre de l’infirmier.

   L’hygiène corporelle comprend tous les soins de propreté des téguments, apportés aux patients dont l’autonomie se trouve réduite.

   Parmi ces soins ; existe la toilette quotidienne qui, comme son nom l’indique est un soin à prodiguer tous les jours et portant sur le maintien d’une propreté optimale du corps du patient en insistant sur les muqueuses et les orifices, le visage, les aisselles et les pieds , en général sur toute région censée abriter des germes et dégager une mauvaise odeur, chose qui peut aggraver davantage la situation sur les plans médicaux et psychologique (altération de l’image de soi).

   Le grabataire est un sujet dépendant, qui a dans la situation alitée peut avoir très rapidement des conséquences catastrophiques sur l’état corporel et psychologique. Une immobilisation même très brève peut être source de complications rapides ; d’ou l’intérêt de la toilette quotidienne pour lui. On pose la question:

Est-ce que la toilette quotidienne se réalise de façon systématique et correcte au niveau de l’établissement public hospitalier ACHOUR Ziane D’OULED DJELLAL ?

HYPOTHESE :

   Même si elle est réalisée de façon systématique, chez les patients à autonomie réduite, la toilette quotidienne, telle qu’elle est pratiquée par le personnel paramédical, ne répond pas aux recommandations techniques de réalisation.

Lire PDF

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer