Memoire infirmiers / TFE infirmiers

IMPACT DE LA GARDE DE NUIT SUR LA QUALITE DES SOINS

Mémoire professionnel de fin d’études : Infirmier

INTRODUCTION :

   La nuit occupe une place particulière dans la réalité de la société, c’est un temps de repos, de sérénité et de calme.

   Elle peut être aussi une source de pénibilité qui varie selon le métier et les tâches, mais aussi selon les individus, et les facteurs liés à l’habitude et le type de travail, qui peut avoir des impacts physique, psychologique et sociale sur les salariés. En effet, le travail de nuit n’apparait pas comme naturel dans le domaine de la santé, il constitue une partie structurale de l’activité des infirmiers.

   Le recours au travail nocturne doit être exceptionnel, en prenant compte des moyens de protections, de la sécurité et de la sante des infirmiers(es) et doit être justifier par la nécessite d’assurer la continuité des soins et répondre à un besoins de sante.

   Les conditions particulières du fonctionnement des urgences durant la garde de nuit, ne donnent pas toujours à l’infirmier les moyens d’assurer les soins corrects, ce qui influence négativement sur la qualité de ce genre de prestations de soins à cause du nombre restreint de personnel et à la surcharge de travail.

   En plus, la surcharge du travail, l’insuffisance et l’inefficacité du matériel, la durée très longue de la garde (de 16 :00h a 08 :00h du matin), et l’insuffisance des mesures de protections et de sécurité accentuent les responsabilités de l’infirmier.

   Ils ne lui permettent pas de dispenser des soins de qualité pendant la garde de nuit et de se limiter à l’exécution des prescriptions médicales, alors que l’infirmier doit prendre en charge le malade dans sa globalité afin de satisfaire ses besoins.

   En conséquence, Les conditions du travail nocturne des infirmiers peuvent avoir des répercussions importantes sur la qualité des soins, elles peuvent augmenter le séjour des patients, complique l’état de santé des malades, et également favorisent l’insatisfaction des besoins des patients pendant la nuit.

PROBLEMATIQUE :

   Au cour de notre stage pratique au pavillon des urgences de l’EPH Bachir Ben Nacer BISKRA, nous avons constate que le travail de nuit des infirmiers ait une répercussion sur leur état physique, psychique et aussi sur la qualité des soins et la satisfaction des besoins des patients .

   Souvent les infirmiers qui assurent la continuité des soins pendant la nuit, se trouvent incapables d’assurer une bonne qualité de soins et de bonne prise en charge des malades.

   A partir d’un simple constat, sur les difficultés du travail nocturne des infirmiers , nous sommes interpellé par la problématique suivante: Quelles sont les conditions de travail nocturne qui favorisent une prestation meilleure des soins ?

HYPOTHESE :

   La qualité et la continuité des soins infirmiers de nuit repose essentiellement sur des critères relationnels et organisationnels, l’objectif commun à atteindre étant la satisfaction du malade.

Lire PDF

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer