TFE - Memoire de Manipulateur en Radiologie

Evolution technologique de l’imagerie médicale Cas : la naissance de la scannographie

Thème de mémoire pour les elèves MRX ou MIMSP

   Dans l’objectif de la validité du diplôme d’état manipulateur en radiologie, il nous est demandé de fournir un travail écris de fin d’études sur un thème d’intérêt professionnel, et comme l’imagerie médicale et les spécificités de chaque technique, j’ai choisi l’évolution technologique de l’imagerie médicale ; le cas : la naissance de la
scannographie comme un thème

   L’imagerie médicale regroupe les moyens d’acquisition et de restitution d’images à partir de différents phénomènes physiques (Résonance magnétique, réflexion d’ondes ultrasons, radioactivité, absorption des rayons X, …); elle a révolutionné la médecine en donnant un accès immédiat et fiable à des informations jusqu’alors invisible au diagnostic clinique.

   Les examens d’imagerie médicale permettent d’obtenir des informations sur l’anatomie des organes (taille, volume, localisation, la forme d’une éventuelle lésion, etc.) ou sur leur fonctionnement (leur physiologie, leur métabolisme, etc.) ; dans le premier cas on parle d’imagerie structurelle et dans le second d’imagerie fonctionnelle « Médecine nucléaire »

   Parmi les méthodes d’imagerie structurelles les plus couramment employées en médecine, on peut citer d’une part les méthodes basées soit sur les rayons X (radiologie conventionnelle, tomodensitomètre, angiographie, …) soit sur la résonance magnétique (IRM), les méthodes échographiques (qui utilisent les ultra-sons), et enfin les méthodes optiques (qui utilisent les rayons lumineux).

PROBLEMATIQUE :

   En radiologie conventionnelle, le faisceau de rayons x qui a traversé le sujet est reçu sur un film radiographique, ainsi toutes les densités hydriques se confondent en une image grise, l’aire est noir, l’os est blanc.

   Une tomographie conventionnelle permet d’éviter les superpositions gênantes et elle nous donne qu’une tranche de la région à examiner, avec les mêmes réserves en ce qui concerne les différentes densités dans la radiologie conventionnelle.

   D’autre part le scanner utilise toujours les rayons x mais remplace le film photographique par un détecteur électronique qui transforme les RX en signal électrique, ces détecteurs sont cent (100) fois sensibles que le film radiographique et permettent de déceler les différences minimes d’absorption

   Au cours de mon expérience durant les stages pratiques, dans les différents services de radiologie, et au niveau d’EPH (l’établissement public hospitalier) BACHIR BENNACER de BISKRA, j’ai constaté que les manipulateurs en radiologie pratiquent ces deux techniques : la radiographie conventionnelle et scannographie.
La question qui se pose est :

Comment l’évolution technologique de l’imagerie médicale marque la naissance de la scannographie ?
Quelles sont les limites de la radiographie conventionnelle et la scannographie ?

HYPOTHESE :

– L’évolution technologique de l’imagerie médicale conduit à la meilleure image et à l’information la plus pertinente.

– La scannographie est une technique comble les nécessités de la radiographie conventionnelle.

< FTE – Memoire PDF en ligne >

Lire PDF

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer