Memoire infirmiers / TFE infirmiers

PREPARATION PSYCHOLOGIQUE ET PHYSIQUE DU MALADE DEVANT UNE PERFUSION

Mémoire professionnel de fin d’études : Infirmier

INTRODUCTION :

   Au cours de notre cycle de formation et notamment durant les stages pratiques au niveau de l’EPH d’OULED-DJELLAL, on a appris que la préparation psychologique et physique du patient avant tout acte de soin est nécessaire pour garantir la réalisation du soin dans les meilleures conditions et d’éviter ainsi la survenue d’éventuels incidents ou accidents.

   Ce volet de préparation du patient revêt d’une importance capitale dans toute l’activité infirmière ; allant de petits soins jusqu’aux soins nécessitants une haute technicité.

   La perfusion est un soin qui nécessite une bonne préparation du malade et une attention particulière au cours de la réalisation de l’acte et tout au long de la surveillance ; c’est dans ce contexte quand s’est décidé de traiter ce volet de préparation du malade devant l’acte de perfusion et de faire une étude basée sur l’observation dans un service hospitalier.

   Les grandes lignes de ce mémoire sont : La détermination de la problématique, l’établissement d’une hypothèse d’étude.

   Ce travail présenté est reparti en deux volets ;

  1. Volet théorique rappelant l’anatomie des veines et du coeur et traitant aussi la technique proprement dite de la perfusion, en décrivant toutes les étapes.
  2. Un volet pratique d’étude et d’analyse et d’interprétation des données et enfin une conclusion et des suggestions palliatives aux insuffisances révélées.

PROBLEMATIQUE :

   Nous avons appris, durant notre formation pratique et théorique, que tout acte de soin doit être (si le patient est conscient) précédé d’une préparation, physique et psychologique, afin de :

  • faciliter la réalisation du soin.
  •  réaliser le soin dans la sécurité.
  • obtenir la collaboration et l’adhésion du patient au soin.
  • faciliter la tolérance du soin surtout dit invasif.
  • renforcer la relation soignant-soigné.

   La tache devient plus délicate surtout lors d’un soin invasif (sondages, piqûres…) et lorsqu’il s’agit d’un patient mal préparé mais, que veut dire « préparé » ?

   La préparation du patient englobe plusieurs gestes techniques d’ordre psychologique et physique, oral, ou gestuel;

  •  Avertir le patient
  • Lui expliquer le déroulement du soin et ses éventuels aléas.
  • Lui demander sa participation (si nécessaire).
  • Le mettre en position adéquate et confortable.
  • Lui réaliser un soin d’hygiène (si besoin).
  • Lui faire participer à son propre soin (dans un but éducatif).
  • Rassurer.

     Parallèlement à cette approche théorique, on s’est posé la question : si la préparation du patient se réalise correctement devant chaque technique (en prenant pour exemple une technique très courante : la perfusion intraveineuse).

HYPOTHESE :

   Souvent, à l’E.P.H d’OULED-DJELLAL, la préparation du patient devant la plupart des soins, se réalise de façon incorrecte.
(En prenant pour exemple la perfusion intraveineuse).

Lire PDF

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer