Memoire infirmiers / TFE infirmiers

Memoire infirmiers : Le travail d’équipe : réalité et perspectives d’amélioration

Introduction de TFE infirmier :

  Le fonctionnement d’une équipe est caractérisé par sa cohésion c’est-à-dire par un ensemble de forces psychologiques qui pousse les membres à bien travailler ensemble.

  L’attrait pour une équipe provient de deux sources : l‘intérêt des activités poursuivies et l’attirance des membres entre eux.

  L’intérêt des activités est lié à la manière de fonctionner ensemble, de se tourner vers des objectifs communs, de savoir clairement ce qui est à faire, de coopérer, de se sentir efficace, de faire un travail de qualité et de recueillir l’assentiment de l’entourage.

  L’attrait que représente l’équipe provient de la bonne entente au sein du groupe, de la collaboration de chacun et du soutien que se donnent les personnes devant l’adversité.

  Mais, l’équipe soignant est toujours en face des difficultés et des problèmes qui influe négativement sur leur travail et sur le fonctionnement d’équipe quelque soit le type de problèmes.

  De ce qui précède, nous avons voulu déterminer, au terme de notre étude, l’élément principal qui influe négativement sur le travail d’équipe.

  Pour mieux comprendre et connaître de cet élément, nous avons proposé notre recherche qui va comprendre les volets suivants:

  • Le premier volet est la partie théorique; qu’il comprend:
    Le 1er chapitre : le travail d’équipe.
    Le 2éme chapitre : la communication.
    Le 3éme chapitre : les transmissions.
  • Le deuxième volet est la partie pratique; qu’il comprend:
    La méthodologie suivi dans notre recherche et la présentation de notre enquête obtenu à la suite de questionnaire puis l’analyse et discutions des résultats obtenu et on terminer par une conclusion et de proposer quelques suggestions en vue d’améliorer la situation.

Problématique de la recherche :

  Selon Roger MUCCHIELLI ;
« L’équipe possède certaines particularités, notamment la composition d’un nombre restreint de membres, la création d’un lien interpersonnel effectif, un engagement personnel de chaque membre, qui intervient avec ses compétences et son savoir-être, la volonté d’atteindre un objectif commun, la nécessité pour chacun de faire des concessions au sein du groupe, la nécessité de répartir les missions de chacun pour obtenir une distribution des rôles et une organisation efficace ».
Durant nos stages pratiques au niveau des services hospitaliers nous avons observé qu’il y a de différents problèmes qui influent directement sur le travail d’équipe et son l’efficacité, dans des différents des aspects ; organisationnel, fonctionnel, et relationnel.

  Pour le coté organisationnel nous avons constaté un état de pêle-mêle, caractérisant le mouvement du professionnel, avec déséquilibre de la répartition des tâches qui aura un impact sur les prestations des soins pour les patients de façon régulière et continue.

  Alors l’équipe impose une répartition des tâches de façon appropriée toute en responsabilisant chacun de ses membres.

  Aussi, l’équipe permet donc l’adhésion des membres vers un projet commun centré sur le patient et le travail en équipe leur garantit une prise en charge cohérente, complémentaire et continue.

  Pour l’aspect fonctionnel nous avons observé qu’il y’a un dysfonctionnement dans le travail d’équipe représenté par l’individualisme, le mot d’ordre est chacun pour soi, la passivité et la négativité ainsi que l’esprit défensif sont souvent sujets de conflits, la discipline et le professionnalisme presque absents , l’énergie des participants est orientée vers le contrôle, vers les émotions, les affrontements plutôt que vers le travail et le compétitivité.

  En revanche; les équipes «efficaces » ont : un objectif commun partagé, des rôles et responsabilités clairement établis, partagent les informations entre professionnels et avec le patient, ont une conscience partagée des situations à risques et développent leur capacité de récupération et d’atténuation, s’entraident et se font confiance, et ajustent en conséquence le projet de soins du patient.

  Pour le côté relationnel; nous avons constaté que les relations interindividuelles sont complexes, manque de la confidentialité, une mauvaise qualité de la communication interindividuelle, manque de la confiance mutuelle des membres de l’équipe, la solidarité des groupes et la cohésion des acteurs sont très faible… Malgré que les équipe doivent permettre:- d’établir une qualité de la communication interindividuelle, d’obtenir la confiance mutuelle des membres de l’équipe, de respecter la confidentialité, de développer une capacité d’écoute, de
favoriser les échanges entre les acteurs (par exemple, les transmissions infirmiers)…

Tout cela nous conduit à poser la question suivante:
Quel est l’élément principal qui influe négativement sur le travail d’équipe ?

Hypothèse :

  Après, nos observations, on propose l’hypothèse suivante :
« Une communication défaillante entre les membres d’équipe soignante est l’élément principal qui influe négativement sur le travail d’équipe ».
Pour cela, nous voulons les mettre en évidence dans notre recherche.

ISP = Infirmiers de Santé Publique

Memoire infirmiers [PDF]

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer