Memoire infirmiers / TFE infirmiers

Mémoire infirmier : RÔLE DE L’IDE DANS LA PRISE EN CHARGE D’UN TRAUMATISME CRÂNIEN

TFE infirmiers - mémoire infirmier (PDF)

Introduction de TFE infirmier :

  Les traumatismes crâniens (TC) constituent un problème majeur de santé publique. Ils représentent la première cause d’hospitalisation dans les services de neuro-chirurgie.

  Les accidents de la voie publique constituent la première cause des TC.

  Devant tout TC, il faudra tenir compte d’un élément physiopathologique majeur : la survenue de lésions secondaires dont le risque est l’ischémie surajoutée, aux lésions primaires engendrées par l’impact, peuvent se surajouter des lésions secondaires pendant les heures ou les jours qui suivent le traumatisme, liées soit à des facteurs systémiques (hypotension artérielle, hypoxie…), soit à des facteurs intracrâniens. Dans les deux cas, la conséquence finale est constamment ischémique, avec une aggravation majeure du pronostic fonctionnel et vital à la clé.

  Ainsi, la connaissance des complications possibles des TC constitue un élément fondamental pour leur prévention, leur détection et leur traitement.

Problématique :

  Le traumatisme crânien pose un véritable problème de santé publique, il est souvent complexe, d’une part, à cause des séquelles pouvant être engendrées par le traumatisme (déficit neurologique) et d’autre par le pourcentage élevé du nombre de décès.

  La prise en charge des traumatisés crânien est très lourde, elle demande beaucoup d’attention, de rigueur, de savoir faire et surtout d’une bonne efficacité de la part du personnel soignant (médical et para médical).

  Or, durant notre stage pratique effectué à l’EPH et en particulier dans le service d’urgence, nous avons remarqués que malgré les efforts considérables fournis par l’équipe soignante, la qualité des soins reste plus ou moins insuffisante, avec un taux de complications assez élevée.

  Ce constat nous a permis de poser les questions suivantes :

  • Quelle attitude adaptée afin d’améliorer la prise en charge et l’évolution de l’état de santé du patient ?
  • Pourquoi les résultats obtenus ne sont pas satisfaisants et que faut –il faire pour obtenir de meilleurs résultats ?
  • Ces insuffisances ne sont-elles pas dues à un manque d’effectifs (personnel soignant) ?

Hypothese :

  La prise en charge d’un traumatisme crânien exige de la part du personnel soignant compréhension, réflexion, technicité et implication

  Ce niveau accru d’exigence ne laisse pas la place à l’à-peu-près

  C’est en cela qu’il est indispensable de favoriser la formation du Personnel infirmier à la spécificité de la médecine d’urgence.

Lire le memoire en ligne (PDF)

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer