Memoire infirmiers / TFE infirmiers

Memoire infirmier : L’IMPORTANCE DU CALCUL DE DOSE ET DEBIT AU NIVEAU DE LA PEDIATRIE

TFE infirmiers - mémoire infirmier (PDF)

Introduction de TFE infirmier :

  La pédiatrie est la spécialité qui traite les différentes maladies de l’enfant où ontrouve l’infirmier est responsable des multiples soins et l’administration des médicaments lors des soins.

  L’infirmière, dans sa pratique quotidienne, est amenée à effectuer des calculs de doses, de débits, des dilutions, pour être en mesure d’administrer les thérapeutique prescrites, à établir des planifications horaires (répartition des thérapeutique sur 24 heures), à appliquer des protocoles thérapeutique, à utiliser des systèmes d’administration tels que le perfuseur et les pousse-seringues électrique,à poser et changer les dispositifs de cathé térisation veineuse périphérique. Ces techniques nécessitent la maitrise des calculs, la lecture correcte et l’application exacte des prescriptions, la connaissance de la manipulation et renouvellement des systèmes d’administration des thérapeutiques.

  Dans les services hospitalier et surtout dans un service de pédiatrie la maitrise des calculs est nécessaire mais nous avons constaté que l’ensemble du personnel soignant ne respecte pas les règles des calculs de dose et débit qui peuvent entrainer des risques comme : le surdosage, la résistance aux antibiotique, intoxication médicamenteuse, allergie médicamenteuse (choc anaphylactique), et les interactions médicamenteuses et des fois la mort.

  Nos objectifs visés à travers la réalisation de cette recherche est de montrer le degré de respect du calcul de dose et débit et leur importance lors de l’administration des médicaments.

  Notre mémoire de recherche est composé de deux parties ; une partie théorique et une partie pratique.

  • La partie théorique est composée de quatre chapitres dont le premier est consacré aux les médicaments, le deuxième sur le calcul de dose et débit, le troisième sur L’enfant et le médicament et le quatrième sur l’infirmier et l’administration médicamenteuse.
  • La partie pratique est composé de deux chapitres dont le premier est consacré à la phase méthodologique, le deuxième est consacré pour présentation et analyse des résultats.

  Comme toute recherche, ce travail se termine par une conclusion générale qui confirmera ou infirmera mes hypothèses, des suggestions, les références bibliographiques et les annexes.

Problématique :

  Les intervenants du circuit du médicament, s’ils ont des responsabilités qui leur sont propres, ils ont tous en commun le devoir de partager la responsabilité qui leur incombe. Dans Le circuit du médicament, après le médecin et le pharmacien, interviennent les infirmières qui, constituent le dernier chainon du circuit, elles sont chargées de l’administration des médicaments qui figurent sur le dossier médical. L’administration de la prescription demande d’effectuer des calculs en lien avec le conditionnement pharmaceutique du médicament et de la répartition du traitement dans la journée. Une erreur de calcul peut nuire à la qualité du soin parce que le patient reçoit pendant un certain moment une quantité de médicament inadaptée. Les conséquences peuvent être graves, soit parce que la pathologie n’est pas suffisamment traitée (cas de sous-dosage), soit parce que le médicament est toxique en trop grande quantité (cas de surdose). Les accidents récurrents, parfois mortels, posent un problème crucial de santé publique.

  Le calcul de doses et de débit médicamenteux sont une activité que l’infirmière ou l’infirmier réalise pour administrer le traitement prescrit à un patient. Le calcul est très important et primordial lors de l’administration des médicaments surtout au niveau de la pédiatrie et les erreurs médicamenteuses ont des conséquences néfastes sur la population pédiatrique.

  Mais durant nos stages pratiques aux niveaux des services de pédiatrie, nous avons observé les faits suivants :

  • Le non respect des doses médicamenteuses prescrites.
  • Erreur de débit.
  • Pas de surveillance de débit prescrit.

  Ce qui nous a poussées à poser notre question centrale de recherche:
A quel degré le calcul des doses est respecté par le personnel soignant au niveau du service de pédiatrie ?

Hypothèse :

  Pour répondre à cette question de recherche, nous avons retenue l’hypothèse suivante:

  L’application stricte de toutes les règles du calcul avant l’administration des médicaments représente le degré de respect.

ISP = Infirmiers de Santé Publique

Memoire infirmiers [PDF]

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer