Memoire infirmiers / TFE infirmiers

Memoire infirmier : Le respect des mesures préventives par les paramédicaux lors d’un cure de chimiothérapie anticancéreuse

TFE infirmiers - mémoire infirmier (PDF)

Introduction de TFE infirmier :

  Les cancers figurent parmi les principales causes de morbidité et de mortalité dans le monde; en 2012, on comptait approximativement 14 millions de nouveaux cas et 8,2 millions de décès liés à la maladie.

  La chimiothérapie est un traitement puissant qui a des effets sur tout le corps. Par conséquent, elle peut également endommager les cellules saines. Ces dommages aux cellules saines provoquent des effets secondaires. La plupart du temps, ces dommages sont temporaires et les cellules saines se réparent d’elles-mêmes.

  En outre le mot “chimiothérapie” fait toujours peur, et pas seulement parce qu’il rime avec cancer. Souvent les malades atteints d’un cancer la redoutent à cause des effets indésirables de ce traitement, souvent indispensable, mais difficile à vivre : perte de cheveux, nausées, douleurs, fatigue… Les services de cancérologie sont conscients de ces difficultés, et l’intègrent à leur prise en charge.

  L’exposition professionnelle à l’hôpital peut survenir lors de toutes les étapes de la mise en oeuvre des médicaments cytotoxiques. Elle est caractérisée par la variété des substances en cause et doit être maîtrisée et maintenue au niveau le plus faible possible.

  Il est bien clair que les médicaments cytotoxiques présentent un risque pour tous les professionnels qui les manipulent. Des mesures de prévention collectives et individuelles doivent donc être prises pour réduire l’exposition des personnels à ces produits.

  Cependant, nous avons constaté sur les terrains de stage que ces mesures de prévention ne sont pas strictement respectées par les soignants, ce qui nous a suscité à entreprendre un travail de recherche dans ce sens.

  Notre travail est articulé autour de deux grandes parties :

  Dans la première partie vous trouvez en chapitres détaillés : Généralité sur le cancer, traitements du cancer et les mesures préventives dans la chimiothérapie.

  La deuxième partie est consacrée aux aspects pratique de la recherche elle est composée de deux chapitres; l’aspect méthodologique qui contient : lieu, période et méthode de la recherche avec également une description de la population cible et de la technique d’échantillonnage utilisée, ainsi que le déroulement de l’enquête. Le second chapitre comporte la présentation et l’analyse des résultats.

  Comme toute recherche, ce travail se termine par une conclusion générale qui confirmera ou infirmera notre hypothèse, des suggestions, les références bibliographiques et les annexes.

Problématique de la recherche :

  Durant notre formation théorique pendant trois(03) ans dans l’INFSPM de BISKRA nous savoir que le nombre de malades atteints du cancer est de plus en plus en augmentation.

  De nouveaux services et centres spécialisés en oncologie et en oncohématologie sont ouverts ces dernières années d’où la nécessité de recrutement du personnel paramédical pour la prise en charge thérapeutique des cancéreux en administrant la chimiothérapie.

  Il est tout à fait claire que la manipulation des produits utilisés dans la chimiothérapie est un acte très dangereux pour le personnel soignant et que l’organisations mondiale de la santé à poser des mesures très strictes pour protéger cette personne en danger. Donc la question qui se pose:

  Question problème :
« Est-ce que le personnel soignant du service d’oncologie respecte les mesures préventives nécessaire pour la manipulation des produits de chimiothérapie anticancéreuse ?

Hypothèse :

« Le personnel soignant du service d’oncologie ne respecte pas les mesures préventives nécessaire pour la manipulation des produits de chimiothérapie anticancéreuse»

ISP = Infirmiers de Santé Publique

Memoire infirmiers [PDF]

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer