Memoire infirmiers / TFE infirmiers

Mémoire infirmier : LA SURVEILLANCE D’UN PATIENT OPEREE

TFE infirmiers - mémoire infirmier (PDF)

Introduction de TFE infirmier :

  La réalisation d’une immobilisation est un des gestes les plus courants de l’arsenal Thérapeutique en orthopédie et traumatologie.

  La pose d’un plâtre peut constituer soit le seul traitement, soit le complément d’un autre geste thérapeutique. Le traitement orthopédique par immobilisation prolongée a longtemps été l’indication privilégiée voire indiscutable pour traiter les fractures.

  Bien que nettement plus discuté depuis l’apparition des techniques d’ostéosynthèse percutanées,

  En pratique, les techniques divergent sur plusieurs points et les questions sont multiples :
Toute immobilisation constitue un traitement en soi et nécessite une surveillance post opératoire . prévenir les complications potentielles en recherchant principalement les douleurs sous plâtre et les signes de phlébite.

  De son côté, le patient doit être prévenu des complications potentielles de ce type de traitement afin de dépister le plus rapidement possible l’apparition de celles-ci. En cas d’immobilisation plâtrée, une véritable éducation du patient doit être réalisée.

· L’IDE doit rechercher certains signes d’alerte d’une infection : chaleur, rougeur, odeur,

  Les signes annonciateurs de l’apparition d’une escarre ce qui nécessite préalablement une prévention, pour les malades alités

Problématique :

  L’intervention chirurgicale est une agression pour un individu, que qu’il soit, l’effraction cutanée, le stresse, la fatigue qu’engendre l’opération diminuent inévitablement les défenses immunitaires du patient, e rendant, ainsi plus vulnérable aux infections, L’IDE devra donc s’attacher à respecter et à faire respecter le règles d’hygiène et d’asepsie dans tout les soins qui seront dispensés aux malades.

  Or, lors de notre cursus de formation particulièrement le stage pratique au niveau du service de Traumatologie Orthopédie CHU de Batna. Nous avons remarqués que l’équipe soignante de ce service e ne pratique pas une surveillance régulière d’un patient en postopératoire.

Pour cela nous sommes posés la question suivante :
-Pour quoi une insuffisance de la surveillance postopératoire au niveau de ce service de Traumatologie Orthopédie CHU Batna.

Hypothèses :

– La Maitrise des techniques de surveillance d’un opéré.
– Une surcharge de travail.

Lire : mémoire en soins infirmiers

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer